•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Prix Nobel à l'Énergie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Barack Obama fait connaître son équipe en matière d'énergie et d'environnement et désigne Steven Chu, qui a reçu le prix Nobel de physique en 1997, comme secrétaire à l'Énergie.

Le président désigné Barack Obama promet un virage important de la politique américaine en matière d'énergie et d'environnement. Il a fait connaître lundi la composition de son équipe qui devra s'attaquer au problème des changements climatiques.

Ainsi, il a désigné Steven Chu comme secrétaire à l'Énergie. Ce lauréat du prix Nobel de physique en 1997 est un chercheur d'origine chinoise et un spécialiste reconnu en matière de changements climatiques.

Barack Obama et Steven Chu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Barack Obama désigne Steven Chu comme secrétaire à l'Énergie.

Photo : AFP / Nicholas KAMM

Âgé de 60 ans, il va sans aucun doute contraster avec l'attitude de l'équipe Bush. Celle-ci n'a reconnu que récemment le lien entre l'activité humaine et le dérèglement du climat.

Devant le danger du réchauffement, le savant compare la situation de la planète à celle d'un propriétaire qui découvre que son installation électrique est défectueuse et qu'il doit engager des réparations coûteuses.

« Ce que nous faisons actuellement revient à installer des extincteurs pour pouvoir éteindre le feu, mais sans pouvoir l'empêcher de se produire. [...] Il est impératif que nous commencions sans délai. [...] Ce que le monde va faire dans les prochaines décennies aura des conséquences énormes qui dureront pendant des siècles. »

— Une citation de  Steven Chu

Un impressionnant parcours

Steven Chu dirige depuis 2004 le Laboratoire national Lawrence Berkeley en Californie. Cet établissement a mis au point des technologies de lutte contre le réchauffement climatique, comme les biocarburants et l'énergie solaire.

Il est membre du Conseil de Copenhague pour le climat. Il s'agit d'un groupe qui réunit des chercheurs et de grandes entreprises. Celui-ci travaille en vue de la conférence internationale de décembre 2009 qui prendra le relais de la conférence de Kyoto.

Né le 28 février 1948 à Saint Louis, au Missouri, Steven Chu a décroché le prix Nobel de physique 1997 avec son compatriote William Phillips et le Français Claude Cohen-Tannoudji. Leurs travaux portent sur les méthodes de refroidissement et de capture d'atomes par laser. Elles permettent de mettre au point des horloges atomiques d'une précision inégalée.

Ce Chinois de la deuxième génération a obtenu son doctorat de physique à l'Université de Californie à Berkeley, en 1976. En 1990, il a été nommé professeur à l'Université de Stanford. Il dit qu'il ne parle pas le chinois parce que ses parents ne lui ont pas appris cette langue.

Une formalité

Par ailleurs, Barack Obama devait être officiellement élu président des États-Unis lundi. Le collège des grands électeurs, chargé de désigner le vainqueur du scrutin selon le système indirect en vigueur aux États-Unis, s'était réuni.

Dans les faits, les électeurs américains ont voté pour ces grands électeurs qui se réunissaient lundi dans la capitale de chacun des États pour voter à leur tour.

Bien entendu, aucun doute ne planait quant à l'issue du vote, une formalité qui survient six semaines après sa victoire.

Dans l'ensemble du pays, Barack Obama a obtenu 52,9 % des voix contre 45,7 % à M. McCain. Il s'agit du meilleur résultat d'un candidat démocrate depuis 1964.

Les 50 collèges électoraux ont désormais jusqu'au 24 décembre pour transmettre le résultat de la consultation aux autorités fédérales. Le Congrès se réunira ensuite le 8 janvier pour certifier le résultat. Le nouveau président entrera en fonctions le 20 janvier.

À venir mardi

Barack Obama tiendra une nouvelle conférence de presse mardi. Son équipe de transition n'a toutefois pas précisé quel thème y sera abordé. Selon son entourage, il devrait avoir achevé de présenter la totalité de son équipe avant Noël.

Voici la liste des membres de la future administration américaine désignés par le président élu Barack Obama au 15 décembre 2008, telle que colligée par l'AFP. Certaines de ces nominations devront être ratifiées par le Sénat après l'entrée en fonction du nouveau gouvernement, le 20 janvier 2009.

  • Vice-président: Joe Biden
  • Secrétaire d'État: Hillary Clinton
  • Secrétaire à la Défense: Robert Gates
  • Secrétaire à la Sécurité intérieure: Janet Napolitano
  • Procureur général: Eric Holder
  • Secrétaire au Trésor: Timothy Geithner
  • Secrétaire au Commerce: Bill Richardson
  • Secrétaire aux Anciens combattants: le général Eric Ken Shinseki
  • Secrétaire à l'Énergie: Steven Chu
  • Administratrice de l'Agence pour la protection de l'environnement: Lisa Jackson
  • Conseillère pour la lutte contre le changement climatique: Carol Browner
  • Secrétaire à la Santé et aux Services sociaux: Tom Daschle
  • Secrétaire au Logement et au Développement urbain: Shaun Donovan
  • Directeur du Budget à la Maison-Blanche: Peter Orszag
  • Conseiller à la sécurité nationale: général James Jones
  • Ambassadrice aux Nations unies: Susan Rice
  • Directeur du Conseil économique national: Lawrence Summers
  • Conseiller pour la reconstruction économique: Paul Volcker
  • Conseillère économique: Christina Romer
  • Directrice du Conseil de politique intérieure: Melody Barnes
  • Secrétaire général de la Maison-Blanche: Rahm Emanuel
  • Principal conseiller: David Axelrod
  • Porte-parole de la Maison-Blanche: Robert Gibbs
Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.