•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

StarTek ferme ses portes

Centre d'appels
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le centre n'a plus que 266 employés et a de la difficulté à recruter du personnel

StarTek fermera les portes de son centre d'appel de Regina en mars prochain, entraînant la mise à pied de 266 travailleurs.

L'entreprise américaine, spécialisée dans le service à la clientèle, est établie en Saskatchewan depuis cinq ans. L'entreprise, qui à ses débuts comptait 500 employés à son centre d'appels de Regina, a de la difficulté à recruter du personnel.

Le centre a perdu plus de la moitié de ses employés depuis trois ans. StarTek offre un salaire de base de 10 $ l'heure, ce qui expliquerait la difficulté à recruter du personnel. Plusieurs employés qui vont se retrouver en chômage ont bon espoir de trouver un nouvel emploi d'ici le mois de mars.

Le président de la Chambre de commerce de Regina a invité les employeurs de la région à offrir des salaires décents et de bonnes conditions de travail pour attirer du personnel. Avec la pénurie de main-d'oeuvre en Saskatchewan, les employeurs ont tendance à être plus généreux pour attirer des travailleurs qualifiés et les inciter à rester.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.