•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jaloux comme un chien

chiens-danoismontagne

Photo : Nicolas Duguay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs autrichiens démontrent que les chiens sont capables de jalousie. C'est la première fois qu'une étude démontre que des non-primates peuvent éprouver ce sentiment.

Les chiens aussi peuvent être jaloux. Selon les chercheurs autrichiens de l'Université de Vienne à l'origine de cette observation, c'est la première fois qu'une étude démontre que des non-primates peuvent connaître ce sentiment.

La jalousie se traduit par de l'agressivité envers autrui lorsqu'on estime, à tort ou à raison, qu'il possède quelque chose que l'on n'a pas et que l'on désire.

chien-canicheroyal-maoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un caniche royal

Photo : Alain Labelle

Durant l'étude, l'équipe du Dr Friederike Range a incité 29 chiens à donner la patte aussi souvent que possible. Il s'est avéré qu'ils cessaient beaucoup plus rapidement de le faire lorsqu'un autre chien placé près d'eux recevait, pour le même exercice, une récompense dont eux-mêmes étaient privés.

Les animaux démontraient aussi des signes d'ennui et de stress lorsque l'autre chien recevait la récompense.

Le fait qu'un sujet refuse ou hésite à donner la patte lorsqu'un autre chien reçoit une récompense indique qu'il est sensible à la distribution inégale de récompense.

Friederike Range

D'un autre côté, les chiens n'ont pas réagi au fait que leur voisin recevait un morceau de saucisse alors qu'eux-mêmes devaient se contenter d'un morceau de pain.

D'autres travaux ont déjà prouvé que certains singes peuvent être jaloux et connaissent le sentiment de justice. Ils réagissent ainsi à des récompenses qu'ils jugent injustes et sont capables de percevoir des différences dans la rétribution et la qualité des récompenses.

Les chercheurs veulent maintenant étudier les comportements de coopération chez les loups.

Le détail de cette étude est publié dans les annales de l'Académie des sciences des États-Unis (PNAS).

Avec les informations de Agence France-Presse, BBC, et Université de Vienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.