•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Les Sherbrookois sont partagés

    Religion
    Radio-Canada

    Selon un sondage Segma Unimarketing réalisé pour le compte de Radio-Canada/La Tribune, presque autant de répondants se disent en accord avec la création du nouveau cours d'éthique et de culture religieuse que ceux qui s'y opposent.

    Le nouveau cours d'éthique et de culture religieuse, qui remplace le cours d'enseignement moral et religieux, continue de semer la controverse au sein de la population sherbrookoise. Selon un sondage Segma Unimarketing réalisé pour Radio-Canada et La Tribune, presque autant de répondants sont accord avec la création du nouveau cours que ceux qui se disent en défaveur.

    Les données recueillies révèlent que 42 % des Sherbrookois approuvent le remplacement du cours d'enseignement moral et religieux par la nouvelle formation, tandis que 43 % se disent contre.

    Par ailleurs, plus de la moitié des répondants, soit 56 %, estiment que le ministère de l'Éducation devrait permettre aux parents d'exempter leur enfant de ce cours. Un peu plus du tiers des Sherbrookois croient que ça ne devrait pas être le cas.

    Malgré une contestation très médiatisée, à peine 1 % des parents ont demandé que leur enfant soit exempté du cours d'éthique et de culture religieuse, selon les données du ministère de l'Éducation.

    Fait intéressant à noter, 51 % des répondants au sondage n'étaient pas en mesure d'identifier les différences entre l'ancien cours et la nouvelle formation. Toutefois, plus les gens connaissent le contenu du cours, plus ils y sont favorables.

    Le sondage a été effectué auprès de 517 répondants entre le 22 et le 27 octobre 2008. Sa marge d'erreur est de plus ou moins 4,3 %, 19 fois sur 20.