•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour naviguer sans tracas

souris d'ordinateur

Photo : AFP / ROBYN BECK

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec lance une campagne de sensibilisation sur la sécurité de l'information et la protection des renseignements personnels sur Internet.

Le gouvernement du Québec lance une campagne pour sensibiliser la population aux questions de sécurité informatique et de protection des renseignements personnels.

Le projet coûtera 468 000 $. De cette somme, 223 000 $ seront payés par des entreprises qui sont partenaires. L'annonce a été faite lundi par le député de Mont-Royal, Pierre Arcand.

Si nous voulons que les citoyens continuent de bénéficier des avantages d'Internet, il faut aussi se préoccuper de la sécurité de l'information et de la protection des renseignements personnels. [...] Nous voulons amener les citoyens à devenir les propres artisans de leur sécurité sur Internet, en adoptant les comportements les plus sécuritaires possible.

Pierre Arcand

Le champion olympique Jean-Luc Brassard, qui s'est lui-même déjà fait voler son numéro de carte de crédit, est le principal porte-parole de la campagne.

Un portail

Pour cette campagne, l'Institut de sécurité de l'information du Québec (ISIQ) propose un portail d'information. Des conseils de sécurité, de l'information et des témoignages sont présentés à l'adresse monidentite.isiq.ca (Nouvelle fenêtre).

Il y est question de sujets allant des achats en ligne à l'hameçonnage, en passant par les logiciels espions et les virus informatiques. Une série de conseils afin d'améliorer la protection des renseignements personnels est également proposée.

Quelques conseils...

Il est suggéré de mettre fréquemment à jour ses logiciels de sécurité, de faire une copie de ses fichiers importants, de n'effectuer des transactions que sur des sites fiables et sécurisés, de conserver une preuve de ses transactions et de créer des mots de passe difficiles à deviner.

Des vols

Des centaines de millions de dossiers personnels ont été perdus ou volés au Canada et aux États-Unis au cours des dernières années. C'est d'ailleurs ce que révèle une évaluation produite par la Chaire de recherche du Canada sur la sécurité, identité et technologie.

Ce groupe de chercheurs veut attirer l'attention sur le fait que peu de choses sont faites pour protéger la vie personnelle. Les dossiers disparus contenaient des informations personnelles comme les noms, adresse et informations bancaires d'individus.

Toutefois, pour arriver à ses conclusions, la chaire a du colliger sa propre banque de données puisqu'il n'existe pas de statistiques sur le nombre de vols d'information. Selon eux, depuis trois ans, 976 incidents ont mis en péril 314 millions de dossiers personnels au Canada et aux États-Unis. Dans plus de la moitié des cas, il ne s'agit pas de vols.

En effet, Benoît Dupont, titulaire de la chaire de recherche à l'Université de Montréal, explique que les bases de données de clients, d'usagers et d'employés sont en fait de véritables passoires. Elles sont perdues non pas à cause de gestes de pirates informatiques ou de fraudeurs, mais à cause de négligence et d'incompétence des usagers.

Ce que cela traduit c'est que les services publics et les entreprises n'accordent pas tellement d'importance aux données personnelles et à la vie privée des gens avec qui ils font affaire ou qu'ils emploient.

Benoît Dupont

Les disparitions des informations sont notamment provpquées par l'absence de mots de passe sécuritaires ou de cryptage des informations. Dans les faits, le piratage informatique, comme celui commis à l'époque par Mafia Boy, représente moins du quart des incidents.

Avec les informations de Radio-Canada.ca et Presse canadienne