ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page

Des experts répondent à vos questions

  1. laisse souvent échapper la réponse à une question incomplète
  2. a souvent du mal à attendre son tour
  3. interrompt souvent les autres ou impose sa présence (par exemple: fait irruption dans les conversations ou dans les jeux)

Notes

  • Ne prendre le critère en considération qu'en fonction de sa fréquence et de son intensité et de l'âge mental de l'enfant.
  • Les critères se classent par ordre décroissant d'importance, selon les données recueillies dans le cadre d'essais menés dans l'ensemble des États-Unis sur les critères du DSM III-R relatifs aux troubles du comportement.
  • Ces critères de comportement doivent s'observer à la fois dans le milieu familial et scolaire. (Ce critère reste aléatoire: un enfant introverti ou timide pourra exprimer davantage, sinon exclusivement son TDAH en milieu familial; un autre se stimule surtout avec les pairs du groupe ou en situation de contraintes.)

Source: Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, 1993, American Psychiatric Association.

À partir de quel âge peut-on commencer à soupçonner un TDAH? Quels sont les signes les plus évidents? À quel âge peut-on commencer la médication?

Les symptômes peuvent apparaître avant l'âge de 3 ans sous forme d'hyperactivité motrice et d'impulsivité. Cependant, le diagnostic n'est souvent fait qu'à l'âge scolaire. Il faut aussi savoir que certains enfants hyperactifs avant l'âge scolaire le sont beaucoup moins par la suite. La question du traitement avant l'âge scolaire est actuellement très débattue dans la littérature, mais les directives ne sont pas encore établies.

Quelle est la différence entre un TDAH, un trouble de comportement et un trouble d'apprentissage?

Les troubles de comportement et le TDAH sont des troubles distincts, qui répondent à des critères précis et différents, mais qui peuvent co-exister chez un même enfant. Il en est de même pour les troubles d'apprentissage.

Un psychologue est-il aussi fiable qu'un psychiatre pour faire une évaluation? Et un pédopsychiatre? Le psychologue de l'école peut-il évaluer un enfant?

L'évaluation du TDAH passe par l'exclusion de plusieurs diagnostics physiques. Il est donc nécessaire de consulter un médecin.

Quels sont les facteurs de risque du TDAH: la génétique, la sous-stimulation en bas âge, les jeux vidéo?

Les facteurs génétiques expliquent 80 % des cas; les facteurs environnementaux, 20 %. Aucun gène précis n'a encore été formellement incriminé. Les facteurs environnementaux soupçonnés sont multiples: tabac et alcool pendant la grossesse, manque d'oxygène durant l'accouchement, stress sévère au cours de la grossesse.

Je suis TDA. Est-ce que mes deux filles en souffriront automatiquement?

Non, mais elles sont plus à risque que des enfants dont les parents n'ont pas de TDAH.

Deux de mes trois garçons souffrent du déficit de l'attention. Est-ce génétique ou est-ce dû à mon anxiété? (Je prends un anxiolytique.)

On sait que la génétique joue un rôle important. Pour plus d'informations sur le cas particulier de votre famille, consultez votre médecin.

L'état de mon enfant TDAH s'améliorera-t-il avec l'âge?

L'hyperactivité a tendance à diminuer avec l'âge, mais l'inattention et l'impulsivité persistent dans un bon nombre de cas.

Puis-je souffrir de TDAH même si j'ai une moyenne de 95 % à l'école?

Oui.

Mon enfant ne répond pas à tous ces critères, mais son comportement est vraiment problématique. Devrait-il malgré tout suivre un traitement?

Parlez-en à votre médecin.


TDAH CHEZ L'ADULTE

Comment pose-t-on le diagnostic du TDA chez l'adulte? Comment se manifeste-t-il?

Consulter le site Internet de CADDRA qui est riche en informations. Le site du Dr Annick Vincent est également très bien documenté.

Comment traite-t-on le TDA chez l'adulte? Au Ritalin? Avec un autre médicament? Les effets secondaires sont-ils les mêmes pour les adultes que pour les enfants? Le résultat est-il aussi marqué?

Les mêmes médicaments servent à traiter les enfants et les adultes. Les effets thérapeutiques et secondaires sont identiques. Les traitements peuvent effacer complètement les symptômes, ce qui permet aux personnes de fonctionner au maximum de leur capacité. En outre, il est possible d'aider les adultes qui souffrent de TDA depuis l'enfance.

Quel type de médecin consulter? Où trouver de l'aide pour le TDA chez l'adulte?

Il existe très peu de ressources pour le moment malgré la demande croissante. Consultez le centre médical de votre secteur pour avoir plus d'informations.

Mon fils a 32 ans. Depuis qu'il a quitté la maison vers l'âge de 20 ans, il ne peut garder un travail, accumule des dettes, a peu d'amis. Il demande de l'argent à mon mari. Nous ne savons plus comment l'aider....

C'est un adulte. Encouragez-le à chercher de l'aide auprès des services spécialisés.


COMMENT AGIR COMME PARENT AUPRÈS DE SES ENFANTS?

Comment expliquer à l'enfant TDAH les conséquences de ses actes et appliquer les sanctions sans affecter l'estime qu'il a de lui-même?

L'enfant TDAH a besoin de discipline et d'un environnement structuré. Parallèlement, les parents doivent l'encourager dans ses efforts et l'aider à renforcer son estime de soi.

Comment expliquer à l'enfant son TDAH sans qu'il ne se sente trop différent et mis à l'écart des autres?

Il n'y a pas une seule réponse. Cela dépend de chaque enfant et de ses caractéristiques psychologiques.

Comment convaincre un adolescent de 15 ans qui refuse de prendre sa médication?

Il faut savoir pourquoi il refuse et l'encourager à discuter avec un médecin ou des intervenants.


MÉDICATION

Quels sont les effets secondaires à long terme de la prise de médicament contre le déficit de l'attention?

On peut observer un retard de croissance (de quelques centimètres). À part un retard de croissance, la littérature ne se prononce pas de manière unanime sur les effets secondaires à long terme. Le Ritalin et le Concerta ont le même principe actif (le méthylphénidate), mais le temps pendant lequel ils agissent diffère.

L'été dernier, nous avons interrompu la médication de notre fils. Quelle surprise! Nous avons eu un garçon plus souriant, dynamique et sociable. Avec la rentrée scolaire, il a repris son traitement et est redevenu plus sombre avec moins d'entrain. Est-ce habituel de voir ces traits chez les jeunes médicamentés? Quel est l'impact à long terme de ces symptômes sur le plan social? Risque-t-on d'éteindre ou de diminuer l'aspect créatif et imaginatif d'un enfant?

Discutez-en avec votre médecin; expliquez clairement les objectifs que votre enfant et vous-même voulez atteindre au moyen de la médication.

Est-ce que la prise de médication (Ritalin, Concerta) peux entraîner une dépendance? Est-ce vrai que l'efficacité du Concerta n'a jamais été évalué à long terme? Faut-il changer à l'occasion de médication?

La littérature indique que le Ritalin ou le Concerta ne conduisent pas à la dépendance. Le Concerta a le même principe actif que le Ritalin dont l'efficacité à long terme est établie. Posez la troisième question à votre médecin.

Est-il efficace de s'abstenir, une à deux journées par semaine, de donner la médication à l'enfant, question de laisser le corps se « reposer »?

C'est faisable si le comportement de l'enfant n'est pas particulièrement gênant la fin de semaine.

Est-ce que les personnes qui souffrent d'un TDAH pourront arrêter leur médication un jour?

Oui, dans certains cas. D'autres au contraire devront en prendre toute leur vie.

Comment cesser la médication? Graduellement?

Cela dépend de la médication. Il faut en discuter avec votre médecin.

Est-ce qu'il y a des symptômes de sevrage?

Cela dépend de la médication. Discutez-en avec votre médecin.

L'interruption du traitement aura-t-elle un effet négatif sur le moral de l'enfant?

L'arrêt de la médication peut avoir des effets variables d'un enfant à l'autre. Parlez-en à votre médecin avant de prendre cette décision.

Quel médicament fonctionne le mieux selon l'âge - enfant, adolescent, adulte?

Les médicaments fonctionnent tous, quel que soit l'âge, mais chaque individu répond de manière différente à la médication.

Pourquoi y a-t-il une controverse dans le milieu médical sur les bienfaits des psychostimulants dans le traitement du TDA/H?

La plupart des articles médicaux reconnaissent que les médicaments actuels sont efficaces pour traiter le TDAH.

Le Ritalin en patch sera-t-il bientôt accessible au Canada, comme il l'est aux États-Unis?

Les compagnies pharmaceutiques n'ont pas encore annoncé la date de commercialisation de ce produit au Canada.

Quel est le traitement du TDA sans hyperactivité? Faut-il, là encore, prendre du Ritalin?

Les médicaments, les ateliers d'habiletés sociales et la psychoéducation sont utiles, mais la réponse doit être évaluée individuellement.


TRAITEMENTS ALTERNATIFS

Quels suppléments ou produits naturels aident les enfants diagnostiqués TDAH?

Il n'existe aucune donnée probante pour aucun supplément, incluant:

  • Oméga-3
  • Magnésium
  • LTO3
  • ADD
  • Caféine
  • Diète sans sucre
  • Acuponcture

Existe-t-il des jeux/exercices susceptibles de développer les zones moins développées du cerveau d'un enfant atteint d'un TDAH?

Pas à notre connaissance.

Existe-t-il d'autres moyens thérapeutiques comme l'apprentissage d'un instrument de musique?

La musique est un exercice utile, mais son effet sur le TDAH n'a pas été prouvé.

Quelle est la part du psychologique par rapport au physiologique dans le TDAH, surtout à l'âge adulte? Doit-on se tourner vers la méditation, l'activité physique, ou consulter un psychologue?

La psychologie et la physiologie sont au TDAH ce que la longueur et la largeur sont au rectangle.


TROUBLES CONCOMITANTS

Existe-t-il un lien entre le fait d'avoir un TDA et le trouble panique dont je souffre?

Les troubles anxieux sont plus fréquents chez les personnes qui ont un TDAH que dans la population en général.

Pouvez-vous me confirmer si le trouble déficitaire d'attention peut être concomitant avec la fabulation (création d'histoires)?

Oui, le TDA peut être concomitant avec la fabulation.

Y a-t-il un lien entre le déficit d'attention et la maniacodépression?

Certains chercheurs pensent que la maniacodépression peut ressembler à un TDAH chez les enfants. Cependant, cette thèse ne fait pas l'unanimité.

Est-ce que les symptômes du TDAH peuvent faire croire à l'autisme ou à un TED?

On observe souvent un TDAH chez les enfants souffrant du Trouble envahissant du développement (TED).

Il y a des antécédents de psychose maniaco-dépressive dans ma famille. Le Ritalin peut-il déclencher des psychoses?

Consultez votre médecin.

Quel est le risque de crise d'épilepsie avec la prise de Ritalin? Notre fille est dans ce cas.

Consultez votre médecin.

Comment s'assurer de la bonne médication quand le diagnostic oscille entre le déficit de l'attention, la dysfonction non verbale et enfin le trouble de l'audition centrale?

Consultez votre médecin.


FOIRE AUX QUESTIONS

1. Quelle est la différence entre un déficit de l'attention et un déficit de l'attention avec hyperactivité?

Le déficit de l'attention peut être isolé, il est alors appelé trouble du déficit de l'attention (TDA). Mais la plupart de temps, il est associé à une hyperactivité motrice et à de l'impulsivité. Il est alors appelé trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH). On rencontre aussi, mais plus rarement, des cas d'hyperactivité sans trouble de l'attention.

2. Existe-t-il des différences entre garçons et filles concernant les troubles du déficit de l'attention?

Oui, les garçons sont plus fréquemment atteints de trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité que les filles, qui souffrent plus fréquemment de trouble de l'attention pur. De plus, les garçons atteints sont à plus grand risque de souffrir de troubles associés comme le trouble oppositionnel défiant, les troubles de l'apprentissage et la dépression.

3. Comment faire pour savoir si mon enfant souffre d'un trouble du déficit de l'attention ou s'il a seulement un surcroît d'énergie?

Il faut faire une évaluation psychiatrique. Seuls les médecins et spécialistes en santé mentale, avec une expertise en TDAH, peuvent faire le diagnostic. Les parents peuvent demander à leur médecin de famille de les référer à un médecin expert.

4. Est-ce que les enfants qui souffrent d'un déficit de l'attention sont plus violents?

Le trouble du déficit de l'attention peut générer des tensions entre l'enfant atteint et ses pairs, surtout en raison de l'impulsivité de l'enfant et des difficultés qu'il éprouve lors d'activités de groupe. Cela peut conduire à des affrontements qui peuvent devenir physiques.

5. Il semble y avoir une hausse importante dans le nombre d'ordonnances faites pour des enfants qui souffrent d'un déficit de l'attention. Y a-t-il plus d'enfants aujourd'hui qui souffrent du déficit de l'attention?

Même si le nombre d'ordonnances pour le TDAH a beaucoup augmenté ces dernières années, une proportion significative d'enfants atteints ne reçoit encore aucun traitement. En effet, la prévalence du trouble est d'environ 5 % dans la population des enfants d'âge scolaire. Ceci semble vrai dans le monde entier. La proportion des enfants traités est fort probablement plus basse que celle des enfants atteints.

6. Pensez-vous que tous ces enfants ont réellement besoin d'être médicamentés?

Le plus souvent, les enfants ont besoin d'être médicamentés. Les médicaments permettent aux enfants de mieux se concentrer et donc de mieux s'organiser dans la vie de tous les jours.

7. Existe-t-il des moyens connus, autres que les médicaments, qui aident les enfants à combattre le déficit de l'attention?

Oui, la psychoéducation pour les familles et certaines interventions éducatives qui hausseront les habiletés sociales chez les enfants sont importantes et parfois nécessaires. Cependant, l'efficacité de ces interventions est souvent plus importante en association avec le traitement pharmacologique.

8. Où trouver de l'aide?

Différents programmes, comme celui de l'Institut Douglas, existent au Québec et viennent en aide dans les cas où cela est approprié. Nous suggérons aux familles de consulter d'abord leur médecin omnipraticien qui fera une référence s'il estime qu'une consultation en psychiatrie s'impose. Par ailleurs, il existe d'autres types de soutien pour les familles et les enfants, comme les associations PANDA (Parents aptes à négocier le déficit de l'attention) et AQETA (Association québécoise des troubles d'apprentissage).

9. Est-ce que le trouble du déficit de l'attention existe aussi chez l'adulte?

Oui, 40 à 50 % des enfants atteints de TDAH traînent ce trouble jusqu'à l'âge adulte.


RESSOURCES

L'Institut Douglas

  • La page de l'Institut Douglas sur le TDAH
  • La page du Dr Natalie Grizenko
  • La page du Dr Ridha Joober
  • La page du laboratoire de recherche de Reut Gruber sur le sommeil et le TDAH

Pour le diagnostic, partout au Québec

Tous les services de santé doivent pouvoir diagnostiquer le TDAH, ou vous référer aux ressources adéquates.

Groupes d'entraide, littérature, services professionnels pour les adolescents et les adultes

Regroupement de parents d'enfants TDAH, partout au Québec, bilingue

L'association PANDA

Services pour apprendre à l'enfant à socialiser

Les CSSS donnent ces services. Vous pouvez aussi contacter l'association PANDA.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •