•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement d'acide sulfurique

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère de l'Environnement mène une enquête sur un déversement accidentel d'acide sulfurique qui s'est produit le 17 septembre à l'usine Vaudreuil de Rio Tinto Alcan.

Le ministère de l'Environnement mène une enquête sur un déversement accidentel d'acide sulfurique qui s'est produit le 17 septembre à l'usine Vaudreuil de Rio Tinto Alcan. Ce produit industriel hautement toxique s'est retrouvé dans le Saguenay en suivant le même chemin, le ruisseau du Capitaine, que les boues rouges qui ont contaminé la rivière le 10 avril 2007 et le 20 août dernier.

Le déversement s'est produit lors du remplissage d'un réservoir d'acide sulfurique, en raison d'une valve défectueuse. L'acide sulfurique est utilisé à l'usine Vaudreuil pour détartrer les conduites.

La porte-parole de Rio Tinto Alcan Claudine Gagnon se montre rassurante. Elle affirme que la fuite a été colmatée rapidement. « On parle de faibles quantités d'acide qui se sont retrouvées sur le toit. Mais par contre, on peut déjà affirmer qu'à quelques mètres du ruisseau du Capitaine, les concentrations avaient retrouvé les normes acceptables et sécuritaires pour l'environnement », dit-elle.

Lors de l'incident, le plan de mesure d'urgence a été immédiatement enclenché et la direction de l'usine a aussitôt avisé le ministère de l'Environnement.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.