•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le scandale du lait tourne au drame national

Des enfants intoxiqués par du lait contaminé en Chine

Des milliers d'enfants pourraient avoir été intoxiqués par du lait contaminé, selon les autorités chinoises.

Photo : AFP

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les autorités découvrent de la mélamine dans 69 marques de lait pour bébé vendues dans le pays. Plus de 6200 enfants sont tombés malades à divers degrés, et au moins deux sont morts de calculs rénaux.

La contamination à la mélamine de préparations de lait maternisé est beaucoup plus étendue que prévu en Chine. Les autorités sanitaires chinoises ont en effet annoncé mardi avoir détecté la présence de ce dangereux contaminant dans 69 autres marques de lait maternisé produit par 22 entreprises chinoises.

Pékin a ordonné l'arrêt immédiat de la vente de ces 69 marques produites sur le territoire chinois, a annoncé la télévision chinoise.

Bébé souffrant de calculs rénauxAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ce bébé a dû être traité pour des pierres aux reins après avoir consommé du lait contaminé.

Photo : La Presse canadienne / EyePress

Des inspecteurs de contrôle de la qualité sont dépêchés par Pékin dans toutes les unités de production laitière du pays afin de découvrir les causes et désigner les responsables de cette importante contamination. Quatre personnes ont été arrêtées et 22 autres, interpellées jusqu'à présent dans cette affaire.

L'une des personnes arrêtées, citée par l'agence Chine nouvelle, a expliqué avoir adjoint de la mélamine pour enlever une « mauvaise odeur » au lait de ses vaches et en « augmenter le contenu en protéines ».

La mélamine est une substance chimique qui entre dans la composition de divers produits de plastique, dans la colle ou dans des résines synthétiques.

Pendant ce temps, le nombre d'intoxications chez des nourrissons augmente et s'étend hors de la province du Gansu, où deux bébés ont succombé à un empoisonnement à la mélamine après avoir consommé du lait de la compagnie Sanlu.

Une intoxication à grande échelle

La crise est désormais d'envergure nationale. Jusqu'ici, plus de 6200 bébés sont tombés malades après avoir consommé du lait contaminé, selon le ministère de la Santé. Plusieurs souffrent de calculs rénaux, ce qui est très rare chez les nourrissons. Près de 160 d'entre eux sont dans un état grave, et deux enfants sont déjà morts.

Après la découverte de mélamine dans près de 70 autres marques de lait, les autorités sanitaires chinoises ont averti lundi les hôpitaux du pays de se préparer à une augmentation du nombre d'enfants intoxiqués.

Lundi, le gouvernement chinois a estimé qu'au moins 10 000 bébés pourraient avoir consommé le lait en poudre de la seule marque Sanlu.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.