•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Merrill Lynch survit

Le siège de Merrill Lynch à New York

Photo : AFP / Mario Tama

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La première maison de courtage du monde trouve un sauveur dans la Bank of America, qui lui évite une possible faillite en la rachetant pour 50 milliards de dollars.

Bank of America, la deuxième banque en importance aux États-Unis, acquiert Merrill Lynch pour 50 milliards de dollars. Merrill échappe ainsi au sort que connaît au même moment Lehman Brothers, qui se place sous la protection de la loi sur les faillites.

La Bank of America se hissera ainsi du quatrième au deuxième rang mondial du secteur financier, derrière la chinoise ICBC. Elle comptera plus de 20 000 conseillers et 2500 milliards de dollars en avoirs. La banque acquiert du même coup 50 % de BlackRock, une entreprise financière qui gère 1,4 milliard de dollars d'actifs.

La transaction, qui se fera tout en actions, devrait se conclure d'ici la fin du premier trimestre 2009, a précisé la banque. Une action de Merrill Lynch vaudra 0,8595 action de Bank of America.

Le prix de l'opération, environ 29 $ par action, représente une prime de 70 % par rapport au cours de clôture de vendredi de Merrill Lynch. L'action de cette dernière évoluait encore autour des 50 $ en mai et autour de 90 $ au début de 2007.

Le cours de l'action de Merrill Lynch a grimpé de 23,64 % à l'ouverture de la Bourse de New York, avant de clôturer à 17,06 $US, tout près de son niveau initial. La Bank of America a perdu plus du cinquième de sa valeur durant la journée, et a terminé à 26,55 $US.

Merrill Lynch en Bref

La banque de courtage américaine, fondée en 1914, gère 1600 milliards de dollars d'actifs. Elle emploie 60 000 personnes.

Merrill a perdu 52 milliards depuis le début de la crise des prêts hypothécaires à haut risque, et son titre a perdu plus des deux tiers de sa valeur en un an. La banque a commencé à être la cible des spéculateurs.

Plusieurs institutions en difficulté

Bank of America avait envisagé d'acheter Lehman Brothers, mais elle a plutôt jeté son dévolu sur Merrill Lynch.

Comme Lehman Brothers, le bilan de Merrill Lynch était de plus en plus déséquilibré par la forte exposition de la banque à des actifs adossés à des crédit immobiliers.

La semaine dernière, le gouvernement américain sauvait les deux géants du refinancement hypothécaire résidentiel aux États-Unis, Freddie Mac et Fannie Mae. Le Trésor a mis les deux entreprises sous tutelle.

Mi-mars, une autre banque succombait à la crise financière qui secoue Wall Street: Bear Stearns a été rachetée en urgence par JPMorgan Chase & Co. Avec Merrill Lynch et Lehman Brothers, elle figurait auparavant parmi les cinq premières banques d'investissement du pays.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.