•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ressemblances insoupçonnées

Le groupe finlandais Lordi fête sa victoire à l'Eurovision 2007

Le groupe finlandais Lordi fête sa victoire à l'Eurovision 2007

Photo : AP/Petros Giannakouris

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une étude britannique constate que, contrairement aux stéréotypes, les mélomanes et les amateurs de heavy metal ont beaucoup de points communs.

Qu'ont en commun les amateurs de musique classique et les fans de heavy metal? Rien a priori, sachant que les deux genres musicaux sont différents.

Pourtant, une étude britannique, publiée vendredi, vient contredire les idées reçues. Elle conclut que les mélomanes et les inconditionnels de heavy metal ont beaucoup de choses en commun.

L'étude menée par Adrian North, professeur de psychologie à l'Université Heriot-Watt d'Edimbourg, constate que, comme les mélomanes, les fans de metal sont en général créatifs et bien dans leur peau. Ils partagent avec eux un « amour du grandiose », qui les prédispose à apprécier également certaines oeuvres de musique classique.

« À part leur différence d'âge, ce sont fondamentalement le même genre de personnes. [...] Beaucoup de fans de heavy metal vous diront qu'ils aiment aussi Wagner, parce que c'est grandiose, bruyant et exubérant », explique le professeur North.

Un autre stéréotype battu en brèche par cette étude: les amateurs de heavy metal, contrairement à ce que peuvent indiquer leur apparence et leur accoutrement, auraient plutôt un tempérament doux.

« Le public a toujours eu le stéréotype de fans de heavy metal déprimés et suicidaires, qui sont un danger pour la société et eux-mêmes. Mais ce sont des êtres très délicats », fait remarquer M. North.

Toutefois, à la différence des mélomanes, qui auraient une bonne opinion d'eux-mêmes, les amateurs de heavy metal ne seraient pas les plus ardents au travail et manqueraient de confiance en eux, selon les résultats de l'étude.

Dis-moi ce que tu écoutes...

L'étude du professeur Adrian North établit un lien entre les traits de caractère et les goûts musicaux. On y apprend par exemple que les passionnés de country seraient travailleurs, ceux de rap, sociables, que ceux de jazz auraient l'esprit d'innovation et seraient animés par une forte estime de soi.

« Nous avons toujours soupçonné qu'il existait un lien entre les goûts musicaux et la personnalité. C'est la première fois que nous avons été capables d'observer cela en détail. Personne ne l'avait fait sur une telle échelle auparavant », note Adrian North.

Plus de 36 000 personnes dans le monde entier ont été interrogées dans le cadre de cette étude qui a duré trois ans. Les personnes interrogées ont exprimé leur avis sur 104 styles musicaux et ont répondu à des questions portant sur leur personnalité.

Les traits de caractère associés à chaque genre musical, selon l'étude

  • Blues: Estime de soi, créativité, sociabilité, douceur, aisance;
  • Jazz: Estime de soi, créativité, sociabilité, aisance;
  • Musique classique: Estime de soi, créativité, introversion, aisance;
  • Rap: Estime de soi, sociabilité;
  • Opéra: Estime de soi, créativité, douceur;
  • Country: Assiduité au travail, sociabilité;
  • Reggae: Estime de soi, créativité, manque d'assiduité au travail, sociabilité, douceur et aisance;
  • Dance: Créativité, sociabilité, manque de douceur;
  • Indie: Manque d'estime de soi, créativité, manque d'assiduité au travail, manque de douceur;
  • Bollywood: Créativité, sociabilité;
  • Rock/heavy metal: Manque d'estime de soi, créativité, manque d'assiduité au travail, manque de sociabilité, douceur et aisance;
  • Pop: Estime de soi, manque de créativité, assiduité au travail, sociabilité, douceur, manque d'aisance;
  • Soul: Estime de soi, créativité, sociabilité, douceur et aisance.
Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.