•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un moteur économique

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les retombées des industries culturelles et artistiques sur l'économie du pays s'élèvent à 84,6 milliards de dollars et représentent des centaines de milliers d'emplois.

Une étude du Conference Board du Canada démontre que les industries culturelles et artistiques du pays ont généré des retombées de 84,6 milliards de dollars en 2007, ce qui constitue quelque 7,4 % du produit intérieur brut du pays.

Au moment où le gouvernement conservateur annonce l'élimination de plusieurs programmes de subventions au milieu culturel, le rapport du Conference Board arrive à point nommé pour le milieu artistique, qui manifestera à Montréal, mercredi, pour dénoncer ces compressions.

Selon Michael Bloom, vice-président, Apprentissage et efficacité organisationnelle, au Conference Board, « s'il est vrai que les industries artistique et culturelle apportent en elles-mêmes une contribution économique précieuse, il ne faut pas oublier qu'elles stimulent aussi l'activité créatrice dans d'autres secteurs de l'économie. Les pays du monde entier, de même que de nombreuses villes et régions reconnaissent qu'un secteur culturel dynamique joue un rôle crucial, celui de pôle d'attraction du talent, stimule la production économique et sert de catalyseur de la prospérité ».

Le président de Culture Montréal, Simon Brault, est ravi des conclusions de l'étude et croit que ce rapport du Conference Board est un nouvel argument qui joue en faveur du milieu artistique.

Le document conclut que la culture contribue de façon importante à l'économie du Canada avec plus d'un million d'emplois directs et indirects.

Le rapport ajoute aussi que les possibilités de croissance du secteur culturel sont multipliées par les technologies numériques et l'utilisation grandissante d'internet. « Ces technologies permettent aux producteurs de contenu de distribuer leurs oeuvres à un vaste public, et aux consommateurs, de participer directement à la création du contenu culturel », peut-on lire dans le rapport.

L'étude de 60 pages du Conference Board est l'analyse la plus importante sur les industries artistiques et culturelles qui tient compte des impacts directs, indirects et induits du secteur culturel.

Rapport du Conference Board

Cette étude a été réalisée en collaboration avec le ministère du Patrimoine canadien. Le Forum international sur l'économie créative, qui s'est tenu en mars 2008, a réuni 200 universitaires, chercheurs, professionnels, dirigeants de l'industrie et fonctionnaires de partout au Canada et d'ailleurs. (Source:Conference Board)

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.