•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des revendications

Marcel Parent

Marcel Parent, maire de l'Arrondissement de Montréal-Nord

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des citoyens réunis sous le nom Montréal-Nord Républik réclament la démission de Marcel Parent, le maire de l'arrondissement.

La soirée s'est déroulée de façon agitée, mercredi soir, au conseil de l'Arrondissement de Montréal-Nord. C'était le premier depuis la mort de Fredy Vilanueva et de l'émeute qui a suivi, il y a une dizaine de jours.

Des citoyens réunis sous le nom Montréal-Nord Républik ont bruyamment déposé leurs revendications. Ils réclament notamment la démission immédiate du maire de l'arrondissement, Marcel Parent. Ils l'accusent d'avoir minimisé les problèmes dans Montréal-Nord lors de déclarations publiques.

Montréal-Nord Républik a pris naissance la semaine dernière, dans le sillage des événements entourant la mort du jeune Fredy Villanueva, tué à la suite d'une intervention policière. Il réclame la tenue d'une enquête publique. De plus, il dénonce le profilage racial qu'il estime être une conséquence du manque de formation des policiers.

Une soirée mouvementée

Mairie d'arrondissementAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mairie de l'Arrondissement de Montréal-Nord

Le maire a été souvent interrompu pendant la période de questions réservée au public. La centaine de sièges de la salle du conseil d'arrondissement était majoritairement occupée par des sympathisants du groupe.

C'est seulement à la fin de l'assemblée, devant les médias, qu'il a indiqué ne pas avoir l'intention d'abandonner son poste. Selon lui, il a encore la confiance de la population. Cependant, il a reconnu que l'idée de réclamer une enquête publique faisait son chemin chez les élus.

Le maire âgé de 76 ans a également réitéré sa confiance au commandant du poste de quartier 39, situé au coeur des derniers événements. De plus, il a accusé les médias de propager injustement une image violente de Montréal-Nord.

On a un mandat de la population, c'est de faire respecter l'ordre dans l'arrondissement de Montréal-Nord, et nous allons faire respecter l'ordre dans l'arrondissement de Montréal-Nord.

Marcel Parent

L'opposition officielle

Par ailleurs, le chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Montréal, Benoît Labonté, réclame une réunion extraordinaire de la Commission municipale de la sécurité publique pour examiner le travail des élus et des fonctionnaires dans ce dossier. À son avis, se limiter à une enquête policière serait injuste pour les policiers.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.