•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eau trouble

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des riverains de cette municipalité de l'Outaouais dénoncent les déversements de sédiments causés par des travaux routiers à proximité qui privent même certains d'entre eux d'eau potable.

Les riverains de la municipalité de Lac-des-Plages, en Outaouais, en ont gros sur le coeur.

Les travaux de construction d'une nouvelle voie de contournement sur la route 323, destinée à faciliter l'accès à Mont-Tremblant, provoquent des déversements de sédiments dans leur lac. Tellement, que certains résidents sont maintenant privés d'eau potable.

Une riveraine a affirmé à Radio-Canada que le niveau de coliformes devant le lac avait été multiplié par 20 depuis le début des déversements, passant de 0 à 4 à 83.

Le ministère des Transports soutient que les fortes pluies des dernières semaines ont provoqué les déversements de sédiments, et que ceux-ci ne sont pas dangereux pour la santé. Transports Québec envisage maintenant de recouvrir les talus exposés à l'érosion.

Au ministère de l'Environnement, on a proposé de retenir les sédiments avec des ballots de paille.

Selon l'inspecteur municipal en environnement de Lac-des-Plages et Saint-Émile-de-Suffolk, des mécanismes de protection auraient dû être installés en amont dès le départ, avant les premiers écoulements.

Pour sa part, le maire de Lac-des-Plages, Robert Demers, craint que la responsabilité du problème soit transférée à sa municipalité à la fin des travaux, en octobre prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.