•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Précipitations extrêmes à prévoir

Radio-Canada

Un lien existe bel et bien entre le réchauffement climatique et l'augmentation des très fortes précipitations, affirment des climatologues américains et britanniques.

Le réchauffement climatique serait responsable de l'augmentation des très fortes précipitations, confirment les travaux de climatologues américains et britanniques.

pluie-parapluie Photo : AFP / William WEST

Pour en arriver à cette démonstration, les scientifiques ont analysé des modèles informatiques et des observations satellites.

Les résultats sont même plus nets que ce que les auteurs avaient d'abord prévu.

El Niño

Afin de comprendre l'interaction entre les précipitations et le réchauffement, les chercheurs ont étudié les changements naturels liés au courant marin chaud El Niño dans le Pacifique Sud.

Les climatologues ont découvert un lien très clair entre l'intensité extrême des pluies tropicales et la température de l'eau.

Une atmosphère plus chaude contient davantage d'humidité, ce qui accroît l'intensité des trombes d'eau.

Brian Soden, Université de Miami

Ainsi, la fréquence d'extrêmes précipitations augmente durant les périodes chaudes et diminue lors des périodes froides.

Les résultats complets sont publiés dans la revue Science.

Avec les informations de Agence France-Presse

Aucun thème sélectionné