•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sherbrooke mise sur les bioplastiques

Sac de plastique bio
Radio-Canada

La première usine canadienne de production de matière première utilisée pour fabriquer des produits de plastique biodégradable pourrait voir le jour à Sherbrooke en 2009.

Sherbrooke souhaite devenir un chef de file dans le domaine des bioplastiques au pays. Pour ce faire, la Ville veut implanter sur son territoire la première usine de production de matière première utilisée pour fabriquer des produits de plastique biodégradable au Canada.

Le bioplastique est produit à partir d'une résine de maïs importée.

Grâce à l'aide de l'homme d'affaires Pierre Morency et de la Société de développement économique (SDES), notamment, la Ville tente de convaincre l'entreprise italienne Novamont de s'installer à Sherbrooke. Il s'agit de l'un des plus gros producteurs de résine au monde.

Le directeur de la SDES, Pierre Dagenais, explique que Novamont produirait la matière première, qui serait ensuite vendue à d'autres entreprises qui pourraient la transformer pour en faire des produits.

Le projet de Novamont est évalué à plus 13 millions de dollars et pourrait créer de nombreux emplois. Les dirigeants de l'entreprise visiteront Sherbrooke cet automne.

Si le projet se concrétise, l'usine pourrait voir le jour à la fin de l'année 2009.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.