•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Thérapie équestre

Centre Le Galopin Sherbrooke
Radio-Canada

Une étudiante de l'Université de Sherbrooke a entrepris une recherche sur l'impact que peuvent avoir les chevaux sur les adolescentes qui ont des problèmes de comportement.

L'équitation pourrait avoir des effets thérapeutiques sur des adolescentes qui ont des problèmes de comportement. C'est du moins ce que soutient une étudiante en psychoéducation de l'Université de Sherbrooke qui a entrepris une recherche sur ce sujet, qui est très peu documenté.

Jessica Milot-Richard, une adolescente de 15 ans qui a déjà eu des problèmes de comportement, a reçu l'aide des intervenants du centre Le Galopin de Sherbrooke. Il s'agit de l'un des rares centres équestres du Québec qui se spécialisent en équitation thérapeutique.

L'étudiante qui mène la recherche, Odrey Ayotte-Lavoie, est l'une des intervenantes qui a travaillé avec Jessica. Elle indique que l'adolescente a fait de grands progrès en côtoyant les chevaux et qu'elle est devenue plus responsable.

Les résultats de l'étude de Mme Ayotte-Lavoie seront connus au printemps. L'étudiante espère ainsi encourager d'autres jeunes filles qui vivent des difficultés à suivre une thérapie avec les chevaux.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.