•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dégâts d'eau récurrents

Radio-Canada

D'après des documents obtenus par la Presse canadienne, une valve défectueuse a provoqué une inondation le 1er juin, pendant que des travailleurs s'affairaient à réparer les dégâts d'une rupture de canalisation survenue quelques jours plus tôt.

L'édifice qui abrite les archives nationales, sur la rue Wellington, à Ottawa, est exposé à de fréquents dégâts d'eau.

D'après des documents internes obtenus par la Presse canadienne, une valve défectueuse a provoqué une inondation le 1er juin dernier, pendant que des travailleurs s'affairaient encore à nettoyer les dégâts provoqués par une rupture de canalisation, survenue une dizaine de jours plus tôt.

En 2003, le bureau du vérificateur général estimait que 30 000 documents avaient été endommagés par l'eau ou la chaleur excessive depuis 1988 à Bibliothèque et Archives Canada. Ces incidents avaient entraîné des dépenses de 4,5 millions de dollars pour le remplacement ou la restauration des documents.

La toiture de l'immeuble a été refaite en 2004, mais une douzaine d'incidents auraient tout de même été signalés depuis.

Une évaluation du bâtiment réclamée

Le député bloquiste de Gatineau, Richard Nadeau, accuse le gouvernement fédéral de négligence dans le dossier. Selon lui, les plans de reconstruction des archives à Gatineau sont prêts depuis 1997.

De son côté, le libéral Marcel Proulx, député de Hull-Aylmer, estime que l'édifice est plutôt récent pour éprouver autant de problèmes. Il réclame une évaluation complète du bâtiment. « Est-ce que c'est un édifice qui peut être récupéré de façon sécuritaire ou est-ce que c'est un édifice qui a besoin de tellement de travaux de rénovation que ça ne vaut pas la peine », s'interroge-t-il.

Les administrateurs de Bibliothèque et Archives Canada se défendent de mal gérer le problème des fuites d'eau dans leur édifice de la rue Wellington. Doug Rimmer, sous-ministre adjoint des programmes et services de Bibliothèques et Archives Canada, affirme que les documents sont en sécurité

« Pour la plupart, nous sommes satisfaits du niveau de protection pour les documents ici. On fait des changements continuels pour gérer toute notre collection, tous nos édifices et s'assurer que le niveau de protection s'accorde avec la valeur, la fragilité, les besoins », soutient-il.

L'édifice de la rue Wellington a été construit en 1967.