•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fenêtre sur la Chine moderne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.


En 1980, CBC/Radio-Canada ouvrait son bureau en Chine. Cette année-là, avec l'arrivée de Deng Xiaoping au pouvoir, le pays commençait à s'ouvrir au monde.

Cette politique d'ouverture a porté fruit: l'économie chinoise a prospéré à un point tel que le pays est maintenant une des plus grandes puissances mondiales. Mais sa croissance fulgurante a entraîné de profonds bouleversements sociaux.

L'écart entre riches et pauvres s'est creusé, tout comme les disparités entre citadins et paysans. L'ouverture économique n'a pas été accompagnée de changements politiques, et les autorités continuent de contrôler le pays d'une main de fer.

Au cours de ces trois décennies, les correspondants de Radio-Canada vous ont rapporté les transformations dont ils étaient témoins.

À l'occasion des Jeux olympiques d'été, d'anciens correspondants sont retournés en Chine. Dans leurs reportages, ils nous font part des mutations de cette société complexe.

Du 11 au 22 août, À l'heure de la Chine vous présente leurs reportages, leurs souvenirs, ainsi que l'actualité du jour. Jean-François Lépine et Céline Galipeau animent l'émission, à tour de rôle, en direct de Pékin.

La dernière d'À l'heure de la Chine a été présentée le 22 août, à la télévision de Radio-Canada.


Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.