•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Couper le contact

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Association des propriétaires riverains du lac Bowker en Estrie lance la première journée sans embarcations à moteur au Québec.

Les propriétaires riverains de l'Estrie ont la santé des plans d'eau québécois à coeur.

Afin de sensibiliser la population à la préservation des lacs et des rivières, l'Association des propriétaires riverains du lac Bowker a organisé, samedi, la première journée sans embarcations à moteur à essence au Québec.

L'objectif de cette journée est notamment d'informer la population à propos des dangers reliés à la prolifération des algues bleues. « C'est pour conscientiser les gens à propos du brassage des sédiments par les bateaux à moteur, qui libèrent les phosphores dans les sédiments et favorisent ainsi la progression des cyanobactéries », explique Pierre Dépôt, membre de l'association.

À l'instar de la journée sans voiture, M. Dépôt espère que la journée sans embarcations à moteur à essence mobilisera de gens de partout à travers le monde au cours des prochaines années.

« On souhaiterait que partout au Québec, au Canada et à l'échelle internationale, le deuxième samedi de juillet soit déclaré officiellement la journée sans embarcations à moteur à essence », affirme-t-il.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.