•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

400 ans et un jour

Québec sous les feux d'artifices
Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

La ville de Québec a souligné jeudi ses quatre siècles d'histoire en présence de dignitaires et de la population qui ont participé en grand nombre, malgré la pluie, à cet anniversaire, point culminant des festivités du 400e.

Les festivités du 400e anniversaire de Québec ont atteint leur point culminant jeudi avec la célébration, en présence de nombreux dignitaires, du jour de la fondation de Québec par Samuel de Champlain, le 3 juillet 1608.

En plus de marquer la fondation de Québec, cet anniversaire est aussi celui de quatre siècles de présence francophone en Amérique du Nord.

Les cérémonies protocolaires qui avaient lieu toute la journée dans la capitale québécoise se sont déroulées sans incident et dans la bonne humeur, malgré la pluie qui s'était invitée à la fête.

Les célébrations ont commencé en avant-midi par un salut à Champlain devant la statue de l'explorateur et géographe français, arrivé le 3 juillet 1608 pour s'établir sur le site de ce qui est aujourd'hui la capitale québécoise.

Régis Labeaume, Stephen Harper, Michaëlle Jean, Jean Charest et Max Gros-LouisRégis Labeaume, Stephen Harper, Michaëlle Jean, Jean Charest et Max Gros-Louis Photo : PC / Jacques Boissinot

Plusieurs personnalités ont pris la parole dans le cadre de ces festivités, dont la gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean. Elle a rendu hommage aux bâtisseurs de Québec et à leur volonté de vivre en français en Amérique.

« Québec, de même que la langue et la culture qui la font vivre, est belle, forte et plus vivante que jamais », a souligné Mme Jean. Elle a aussi parlé de la diversité culturelle à Québec dès sa fondation. C'est d'ailleurs la gouverneure générale qui a donné le coup d'envoi aux carillons et aux cloches qui ont résonné dans plus de 600 villes du pays à 11 h.

La fête de tous

Le grand chef Max Gros-Louis de la nation huronne-wendate a profité de l'occasion pour souligner que sa communauté est honorée d'être l'hôte des festivités. « Nous profitons de cette journée pour s'aimer, se connaître un peu mieux et travailler ensemble », a-t-il déclaré.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a aussi pris la parole. Il a souligné le courage et la détermination de Samuel de Champlain. À son tour, il a rappelé que les bâtisseurs de Québec étaient d'origines diverses. « Ce 400e, c'est la fête de tous et de toutes », a déclaré le maire Labeaume.

La relation entre Québec et la France

Le premier ministre français, François FillonLe premier ministre français, François Fillon

« Le fait français ne s'est jamais éteint en Amérique », a précisé le premier ministre français, François Fillon. Il a rappelé les liens qui unissent son pays et le Québec: « Il existe en chaque Québécois une émotion française et dans chaque Français un rêve québécois ». D'ailleurs, une importante délégation est venue de France pour l'occasion. Parmi ceux qui se sont déplacés pour participer à la fête, les anciens premiers ministres Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin, ainsi que Ségolène Royal. L'ex-candidate socialiste à la présidence française dirige la région Poitou-Charentes, où se trouve le lieu de naissance de Champlain.

Quant au premier ministre du Québec, Jean Charest, il a souligné que Samuel de Champlain a apporté au Québec la langue française. « C'est notre héritage le plus précieux », a-t-il déclaré. Il a rappelé que la ténacité de l'explorateur était un trait de caractère qu'on retrouve chez les Québécois.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, était aussi du nombre des dignitaires. Dans son discours, il a mentionné que Québec était la plus belle ville au pays. Il a parlé de présence de la langue française au pays et de l'héritage de Samuel de Champlain. « Notre Canada, avec la nation québécoise dans son coeur, progressera », a déclaré le premier ministre Harper.

Avec les discours, près de 2000 soldats et policiers ont participé à un défilé militaire dans les rues de la ville. L'événement s'est déroulé dans le calme, malgré la présence de manifestants.

Le 3 juillet 1608, Samuel de Champlain débarque à Québec au pied du cap Diamant où il construira son « abitation ». Il compte en faire un établissement permanent pour la traite des fourrures. Au cours de sa vie, Champlain poursuivra l'exploration du pays, s'impliquera dans la guerre contre les Iroquois, effectuera de nombreux voyages en France. Samuel de Champlain, surnommé le « père de la Nouvelle-France », s'éteint à Québec le 25 décembre 1635.

La fête en musique

Le spectacle commémoratif RencontresLe spectacle commémoratif Rencontres

Après plusieurs reports en raison de la pluie, le public, nombreux, a finalement eu droit à un grand spectacle commémoratif et un concert auquel ont participé notamment les chanteurs Robert Charlebois et Diane Dufresne.

Plus de 10 000 spectateurs étaient au rendez-vous sur les terrains de l'Assemblée nationale pour assister au spectacle.

Il faut dire que la pluie a donné des sueurs froides aux producteurs qui ont dû annuler la générale et retarder le spectacle de plus d'une heure.

Ceux qui n'ont pu assister au spectacle Rencontre à cause de la pluie pourront le faire vendredi, car la représentation sera répétée cet après-midi et samedi aussi.

Célébrations et récriminations

Ce rassemblement exceptionnel de dignitaires et de simples citoyens a aussi été l'occasion pour des fonctionnaires municipaux, qui négocient leur prochaine convention collective, de se faire voir. Ils ont notamment suivi le maire Labeaume au cours de la journée.

En marge des célébrations officielles, le Collectif Commémoration Québec 1608-2008 a aussi organisé un spectacle animé par Luck Mervil. Les organisateurs estiment que l'histoire a été évacuée des événements officiels.

Nous vous invitons à suivre les festivités grâce à notre couverture spéciale.

Lire aussi notre texte sur l'Acadie qui salue Québec et visiter la chronique Sur le web qui propose des sites sur le fondateur de Québec et les célébrations du 400e anniversaire la ville.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne