•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gare aux amendes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dès aujourd'hui, les automobilistes québécois qui utilisent avec leurs mains un téléphone cellulaire au volant se verront infliger des amendes pouvant atteindre 115 $. Ils risquent aussi trois points d'inaptitude.

La période de sensibilisation policière sur l'utilisation du téléphone cellulaire au volant est désormais terminée au Québec. Dès aujourd'hui, 1er juillet, les conducteurs québécois qui utiliseront un cellulaire tenu en main au volant s'exposeront à une amende de 115 $ d'amende et à trois points d'inaptitude.

Le gouvernement du Québec, qui a adopté des modifications au Code de la sécurité routière en décembre dernier, avait donné trois mois aux policiers pour sensibiliser la population à la nouvelle mesure qui touche l'utilisation de tous les téléphones tenus en main lors de la conduite.

Des études ont en effet démontré que l'utilisation d'un cellulaire au volant d'un véhicule constituait une source de distraction importante pouvant causer des accidents.

À compter du 1er juillet donc, tout appareil tenu en main et qui a une fonction téléphonique, activée ou non, est interdit. Cela inclut le téléphone cellulaire ou le terminal mobile de poche, comme le BlackBerry, ou un système qui comporte une fonction de radiocommunication en plus d'une fonction téléphonique de base, comme le Mike de TELUS ou un appareil de Bell doté du service 10-4, par exemple.

Même si l'utilisation d'un appareil muni du dispositif « mains libres » est toujours permise, Québec le déconseille, car les risques d'accident demeurent élevés.

Conseils de sécurité de la SAAQ

  • Éteindre son téléphone avant de prendre la route et laisser la messagerie vocale prendre les appels
  • S'il faut téléphoner, se ranger d'abord dans un endroit où il est permis de le faire en toute sécurité: sur le bord d'une route où la vitesse maximale est de moins de 70 km/h, dans un stationnement dans une aire de service
  • Ne pas s'immobiliser sur l'accotement ou dans une voie d'entrée ou de sortie d'une autoroute, sauf en cas d'urgence
  • Demander à ses passagers de répondre ou de faire l'appel à sa place

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.