•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le baril à 143 $US

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Encouragés par la faiblesse du dollar américain et les tensions géopolitiques, les cours du brut ont atteint un nouveau sommet historique lundi, avant de se replier en fin de journée.

L'envolée des cours du brut n'a visiblement pas de limite. Le prix du pétrole a en effet franchi, lundi, la barre de 143 $US le baril. Il s'agit d'un nouveau sommet historique.

Le brut se négociait à 143,67 $US à New York, tandis qu'il affichait 143,53 $US à Londres. Il a finalement clôturé à 140 $US à New York et 139,30 $US à Londres.

« Les principaux facteurs de hausse [...] sont le dollar qui reste fragile et les tensions géopolitiques, particulièrement concernant l'Iran », a expliqué David Moore, un spécialiste du marché à la Commonwealth Bank of Australia, à Sydney.

Constatant la faiblesse de la devise américaine, les investisseurs ont cherché refuge du côté des contrats à terme sur le pétrole libellés en dollars américains. L'objectif est de se protéger de l'inflation.

Avec les informations de Associated Press

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.