•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec réagit

Philippe Couillard ne s'est que très brièvement adressé aux journalistes.
Philippe Couillard ne s'est que très brièvement adressé aux journalistes.
Radio-Canada

Le maire Régis Labeaume indique que M. Couillard a été un excellent ministre pour la région de Québec. De son côté, le grand chef de la nation huronne-wendate, Max Gros-Louis, souligne qu'il s'agit d'une perte pour la Capitale-Nationale.

Le départ du Dr Philippe Couillard, après cinq ans de vie politique au sein du Cabinet Charest, suscite déjà des réactions dans la région de Québec. M. Couillard démissionne à la fois de son poste de ministre de la Santé, de celui de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale ainsi que de son poste de député de la circonscription de Jean-Talon.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a souligné que M. Couillard a été un excellent ministre pour la région.

M. Labeaume et M. Couillard ne travaillaient ensemble que depuis quelques mois. Le maire de Québec a toutefois indiqué qu'ils ont pu très rapidement tisser des liens entre eux.

De son côté, le président du conseil d'administration de la Chambre de commerce de Québec, Daniel A. Denis, a salué le leadership, la vision et la disponibilité de M. Couillard pour les grands dossiers régionaux.

« Il avait vraiment à coeur le développement économique. En fait, c'est ce qui nous concerne, nous, à la Chambre de commerce de Québec. De son côté, on voyait vraiment qu'il avait une vision pour le développement de la région », a-t-il mentionné.

M. Denis a souhaité que le remplaçant soit aussi rassembleur que M. Couillard. « Quelqu'un qui va avoir du leadership pour s'assurer que la majorité des intervenants de la région de Québec travaillent dans le même sens. Si on veut vraiment avancer, ça prend quelqu'un qui a la vision, mais aussi qui a les moyens et les convictions pour que toute la communauté travaille dans la même direction pour s'assurer qu'on avance », a-t-il souligné.

Une grande perte

Selon le grand chef de la nation huronne-wendate, Max Gros-Louis, le départ du ministre Couillard est une perte pour la région de Québec.

Il a entre autres indiqué que M. Couillard était un homme nuancé, ouvert d'esprit et qui maîtrisait bien ses dossiers.

« C'était un excellent ministre pour la région de Québec et, en plus d'être un ami personnel, je dois vous dire qu'il comprenait la situation des Premières Nations. On travaillait bien ensemble, et je suis peiné. »

Max Gros-Louis

Pour sa part, le conseiller de l'Action civique de Québec, Ralph Mercier, estime que Philippe Couillard a fait de l'excellent travail comme ministre responsable de la Capitale-Nationale. Il s'agit d'une grande perte aux yeux du conseiller.

Aux dires de M. Mercier, la région va profiter longtemps du travail de l'ancien ministre de la Santé.

Le directeur général de la Société du 400e anniversaire de Québec, Daniel Gélinas, a souligné de son côté que M. Couillard était un allié de l'organisation.

« Il a fait beaucoup pour faire avancer le dossier et pour faire la promotion du 400e anniversaire. Il avait accepté, malgré toutes ses occupations, de faire avec nous la tournée des régions. Il l'a fait avec beaucoup d'engouement et avec beaucoup de coeur. Ça, c'est ce que l'on va retenir beaucoup de M. Couillard pour les fêtes du 400e anniversaire de Québec », a-t-il affirmé.