•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Canadiens sur le qui-vive

Clé USB

Clé USB

Radio-Canada

Service Canada a perdu une clé USB contenant des informations personnelles sur plus de 1500 Canadiens. L'agence précise qu'aucun vol d'identité n'a été signalé jusqu'à maintenant.

Un des employés de Service Canada a perdu, en mars, une clé USB contenant des renseignements personnels sur plus de 1500 Canadiens.

L'agence a fait parvenir une lettre aux personnes concernées pour les aviser de la situation et pour leur demander de vérifier leurs comptes de banque, leur dossier de crédit et les dépenses portées sur leur carte. Parmi les renseignements contenus dans la clé, on retrouvait notamment le nom des personnes et leur numéro d'assurance-sociale.

Une des victimes a voulu savoir auprès de Service Canada pourquoi les données contenues sur la clé, un minidisque dur, n'étaient pas protégées. « Ils ont dit qu'ils ne voulaient pas investir pour sécuriser les données des clients », explique Reine Fraser.

François Daigle, un expert en sécurité informatique chez OKIOK, se dit d'autant plus étonné que la loi fédérale sur la protection des renseignements personnels oblige les organismes à mettre en place les méthodes de sécurité appropriées.

Il explique qu'en 2008, « une mesure appropriée, c'est du chiffrement, de l'encodage. Le gouvernement fédéral devrait agir en bon père de famille, c'est le terme qu'on utilise. Et mettre de l'information, confidentielle, privée, sur une clé USB, sans protection, ce n'est pas, selon moi, agir en bon père de famille »,

L'agence gouvernementale a ouvert une enquête et ajouté qu'aucun vol d'identité n'avait été signalé. Elle n'a pas précisé si des mesures ont été prises pour éviter un autre incident.