•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture du Centre de technologies avancées

Le Centre de technologies avancées
Radio-Canada

Une cinquantaine de chercheurs, d'étudiants et d'employés de Bombardier Produits récréatifs tenteront de faire des percées dans un contexte de recherche appliquée.

Bombardier Produits récréatifs (BRP) souhaite pousser encore plus loin la technologie de ses véhicules récréatifs. En partenariat avec l'Université de Sherbrooke, l'entreprise a ouvert le Centre de technologies avancées (CTA). Il s'agit ainsi du premier édifice à voir le jour dans le Parc Innovation.

Une cinquantaine de chercheurs, d'étudiants et d'employés de BRP tenteront de faire des percées dans un contexte de recherche appliquée.

Il y a 10 ans, BRP et l'Université de Sherbrooke parvenaient à baisser de moitié le nombre de décibels provenant des motomarines. D'ici 2011, cinq projets comme celui-là seront développés dans le cadre d'un partenariat permanent entre l'entreprise et l'institution universitaire.

Le Centre de technologies avancées permettra à la compagnie de Valcourt de concevoir et de tester des technologies touchant au moteur, à la transmission, à la suspension, aux amortisseurs, aux matériaux ainsi qu'à l'aspect environnemental.

L'investissement de 36 millions de dollars, dont près de la moitié est assumée par BRP, permettra l'embauche de près de 50 personnes d'ici la fin de l'été.

Les universitaires et les employés de BRP se côtoieront au CTA. La porte est également ouverte à d'autres partenaires, comme des fournisseurs.

« On n'a pas le choix d'innover et on s'est donné les moyens pour pouvoir faire face à la mondialisation », souligne le président et chef de la direction de BRP, José Boisjoli.

Aucun thème sélectionné