•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éducation et énergie au menu

Radio-Canada

De passage au Québec, la présidente Michelle Bachelet ratifie une entente de coopération en matière d'éducation et aborde diverses questions, dont les énergies renouvelables, avec le premier ministre Jean Charest.

En visite au Québec, la présidente du Chili, Michelle Bachelet, a signé mercredi, à Montréal, une entente de coopération entre le Centre d'excellence pour le développement des jeunes enfants (CEDJE) du Canada et la Junta nacional de jardines infantiles (JUNJI) du Chili, un centre de formation pour les jeunes Chiliens.

La présidente du Chili est aussi à Montréal pour prendre part à la 14e conférence économique internationale des Amériques.

En matinée, Michelle Bachelet, qui était à Québec, a pris la parole au Salon rouge du Parlement en compagnie du premier ministre Jean Charest.

Au terme d'un entretien avec Mme Bachelet, Jean Charest a déclaré qu'ils avaient discuté des relations du Québec et du Chili en matière d'éducation.

La présidente du Chili voudrait en effet développer et intensifier les relations entre son pays et le Québec, notamment par un système d'échange d'étudiants universitaires de 2e et 3e cycle. Mme Bachelet souhaite aussi que des étudiants chiliens puissent être formés au Québec.

Le premier ministre Charest a ajouté qu'il s'était aussi entretenu de ressources naturelles et d'énergie avec la présidente chilienne, qui a affirmé s'intéresser à l'expertise du Québec dans le domaine des énergies renouvelables.

Pauline Marois s'entretient avec la présidente chilienne

La députée de l'opposition et chef du Parti québécois, Pauline Marois s'est aussi entretenue avec la présidente Michelle Bachelet mercredi, lors d'une rencontre privée. Les deux politiciennes ont abordé plusieurs sujets qui les unissent, comme les fonctions politiques qu'elles occupent en tant que femmes dans leur pays respectif.

« Mme Bachelet a été la première femme nommée ministre de la Défense en Amérique latine ainsi que la première femme à être élue à la présidence du Chili en 2006. Femme exceptionnelle, elle a su imprimer un virage socialiste moderne à son pays dans un contexte historique difficile où la démocratie fut longtemps fragile », a déclaré Pauline Marois dans un communiqué.

Mmes Marois et Bachelet ont également discuté du 200e anniversaire du Chili qui sera célébré en 2010 et du soutien que compte apporter Pauline Marois à cet événement.

Après son passage à l'Hôtel du Parlement, Michelle Bachelet a été accueillie à la Citadelle de Québec par la gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.