•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec doit 30 millions aux étudiants

Radio-Canada

Les quelque 80 000 étudiants qui ont participé au Régime de prêts et bourses en 1997 et 1998 doivent s'inscrire sur Internet pour recevoir un remboursement de Québec. Les étudiants ont payé trop d'intérêts.

Les étudiants remportent une bataille qui dure depuis près de 10 ans contre le gouvernement du Québec. Quelque 80 000 étudiants qui ont eu recours au Régime de prêts et bourse en 1997 et 1998 peuvent espérer recevoir un remboursement pour des intérêts payés en trop.

Le remboursement collectif, d'une valeur de 30 millions de dollars, sera divisé entre les 80 000 étudiants selon le montant du prêt. Le remboursement moyen est d'environ 375 $.

Les étudiants ayant participé au régime en 1997 et 1998 doivent remplir le formulaire sur le site web de l'Aide financière aux études du ministère de l'Éducation (Nouvelle fenêtre). Le montant du remboursement est calculé automatiquement et le chèque est expédié en moins d'une semaine lorsque le règlement est accepté par l'étudiant.

Un diplômé en droit de l'Université McGill, Harry Dikranian, est à l'origine de ce recours collectif. Il a entrepris la procédure après avoir payé des intérêts facturés illégalement. Il aura fallu 10 ans au cabinet Sternthal Katznelson Montigny, et un passage devant la Cour suprême du Canada, pour remporter la bataille juridique contre Québec.

Le cabinet touchera 20 % du total du montant réclamé par les étudiants, une somme qui pourrait atteindre 6 millions de dollars si les 30 millions étaient réclamés en totalité.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.