•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stonehenge, un cimetière

Radio-Canada

Le site mégalithique situé en Angleterre était un cimetière depuis ses origines, il y a près de 5000 ans, montre l'analyse de restes qui y sont enterrés.

Des datations au radiocarbone de sépultures de corps incinérés montrent que Stonehenge, le site mégalithique situé en Angleterre, était un cimetière depuis ses origines, il y a près de 5000 ans.

Il est maintenant clair que Stonehenge a été durant toutes ses grandes étapes historiques un lieu de sépulture.

Mike Parker Pearson, Université de Sheffield

L'analyse

Les chercheurs de l'Université de Sheffield, qui participent à un projet financé par le magazine National Geographic, ont analysé des ossements carbonisés et des dents provenant d'un des trous sur le talus circulaire qui entoure le site

Ces restes sont les plus anciens retrouvés à Stonehenge. Ils remontent à une période incluse entre 3030 et 2880 avant notre ère.

Ainsi, l'endroit était un cimetière depuis ses débuts, et ce, jusqu'à son apogée.

La sépulture de corps incinérés datant de la période des monolithes de Stonehenge est probablement une parmi les nombreuses de cette époque qui montre que Stonehenge a bien toujours été le domaine des morts.

Mike Parker Pearson, Université de Sheffield

Plusieurs archéologues pensaient jusqu'à aujourd'hui que Stonehenge avait commencé à être un cimetière seulement entre 2700 et 2600 avant notre ère, avant que les célèbres blocs de grès ne soient érigés.

Un deuxième site de sépulture contient les restes incinérés d'un adulte et date de 2930 à 2870 avant notre ère.

La plus récente dans ce groupe, celle d'une jeune femme de 25 ans, remonte à 2570 à 2340 avant notre ère et correspond à la période qui a marqué le début de l'édification des blocs de grès amenés d'une carrière voisine.

Stonehenge

Ce monument, dont le nom signifie « les pierres suspendues », est composé d'un ensemble de structures circulaires concentriques situé à 13 km au nord de Salisbury dans le comté du Wiltshire, en Angleterre L'ensemble est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Avec les informations de Agence France-Presse