•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancêtre commun

Radio-Canada

Des chercheurs canadiens apportent la preuve que la totalité des grenouilles, des crapauds et des salamandres modernes descendent d'un même ancêtre amphibien qui a existé il y a plus de 200 millions d'années.

L'un des mystères de l'évolution vient d'être percé par des équipes canadiennes des universités de Calgary, Toronto et McGill.

Les trois auteurs principaux de l'étude, Jason Anderson, Robert Reisz, et Nadia Frbisch, ont prouvé que la totalité des grenouilles, des crapauds et des salamandres actuels descendent d'un ancêtre amphibien commun qui a existé il y a plus de 200 millions d'années.

Leurs travaux sont basés sur l'étude exhaustive d'un fossile de la grenouille aînée de Hotton découvert au Texas en 1995.

Selon eux, le crâne, la colonne vertébrale et les dents du fossile mettent en évidence un mélange des caractéristiques de la salamandre et de la grenouille.

La hanche unificatrice

La chercheuse Nadia Frbisch, de l'Université McGill, a découvert pour sa part que deux des os du fossile étaient réunis à la hanche. Cette caractéristique est habituellement unique à la salamandre et n'est rencontrée dans aucun autre groupe.

Les scientifiques se questionnaient depuis plus d'un siècle sur le lien de parenté des trois types d'animaux, mais n'avaient jamais identifié d'ancêtre commun.

Leurs résultats ont été publiés le 21 mai dans le journal Nature.