•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fredericton se prépare au pire

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environ 1300 propriétés dans la région de la capitale du Nouveau-Brunswick courent le risque d'être inondées jeudi matin. L'Assemblée législative a écourté ses travaux en raison de ce risque.

Les autorités municipales de Fredericton estiment que les eaux du fleuve Saint-Jean inonderont 40 rues jeudi matin.

L'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick a annoncé mercredi que l'eau pourrait monter à 8,6 mètres au-dessus du niveau de la mer dans la capitale de mercredi à jeudi.

L'eau risque de dépasser la marque de 8,6 mètres enregistrée en 1973. Environ 1300 propriétés dans la région de Fredericton courent le risque d'être inondées.

La montée des eaux oblige les députés à quitter l'Assemblée législative deux jours plus tôt que prévu. Le sous-sol de l'édifice pourrait être inondé dès jeudi matin.

Les travaux législatifs ont été ajournés jusqu'au 13 mai. À ce moment-là, les députés pourraient se réunir dans un autre lieu si les inondations endommagent l'édifice de l'Assemblée législative.

Des employés ont mis à l'abri l'équipement et les dossiers, y compris certaines archives, qui se trouvaient dans le sous-sol de l'édifice.

Andy Morton, directeur de l'Organisation des mesures d'urgence, affirme que les gens qui ont subi une inondation en 2005 vont connaître la même situation cette année.

Évacuation à Edmundston

Les fortes pluies qui se sont abattues sur le nord-ouest du Nouveau-Brunswick pendant la nuit de mardi à mercredi ont provoqué de nouvelles inondations dans cette région.

Plusieurs cours d'eau sont sortis de leur lit et ont inondé des routes et le sous-sol de maisons. Environ 25 maisons ont été évacuées à Edmundston, ainsi qu'une résidence pour personnes âgées.

Le pont international qui relie le Nouveau-Brunswick au Maine, près de Clair, a été fermé au cours de la nuit en raison du fleuve Saint-Jean qui aurait atteint un niveau record.

La solidité de ce pont qui a été inauguré en 1930 inquiète le maire de Clair, Ludger Lang. « Si l'eau continue de monter, on ne sait pas ce qui peut arriver », souligne-t-il.

À Baker Brook, les puits d'eau potable sont inondés. L'eau de ces puits est maintenant impropre à la consommation.

Dans le comté américain voisin, Aroostook, le gouverneur du Maine, John Baldacci, a décrété l'état d'urgence. Le ministre de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick, John Foran, n'envisage pas de l'imiter pour l'instant. Il précise que les Forces canadiennes ont offert leur aide et qu'elles se tiennent en état d'alerte.

L'Organisation des mesures d'urgence estime que tous les riverains de Saint-François jusqu'à Woodstock risquent de subir une inondation.

Dans la région du Restigouche, les citoyens de la ville de Dalhousie, d'Eel River Bar et de Point La Nim qui sont branchés à l'aqueduc municipal doivent faire bouillir l'eau durant une minute avant de la consommer ou de s'en servir pour laver les aliments et se brosser les dents.

Recommandations au public

L'Organisation des mesures d'urgence n'a pas ordonné l'évacuation des secteurs à risque, mais elle recommande vivement aux habitants de ces secteurs de quitter leur demeure. Les services d'urgence ont dépêché des véhicules de transport à certains endroits déjà inondés autour de Fredericton afin d'aider les gens à quitter les lieux.

Les autorités recommandent à tous les citoyens qui habitent à proximité du fleuve de s'inscrire à la Croix-Rouge et de se préparer à quitter leur demeure rapidement. La Croix-Rouge a ouvert des centres à Burton et à Fredericton, à l'Université du Nouveau-Brunswick. Cette université est disposée à accueillir les familles qui devraient évacuer leur demeure et qui n'auraient pas d'autre endroit où se réfugier.

La société Énergie Nouveau-Brunswick prévient le public qu'elle coupera le courant au besoin dans les régions inondées.

Dans les régions inondées, les gens qui s'alimentent en eau dans un puits devraient faire tester leur eau après l'inondation. Les eaux du fleuve risquent de contaminer les puits privés.

Des tronçons de la route 105 à l'extérieur de Fredericton sont inondés et demeurent fermés à la circulation. Les chemins Tripp Settlement, Rusagonis, Elms, Bass River Point sont fermés en raison de l'inondation, tout comme des tronçons de la route 690 près de Lakeville Corner et de Princess Park. De plus, le service de traversier à Gagetown est suspendu.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.