•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québec se joint au club d'Arnold

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Charest annonce que la province adhère à la Western Climate Initiative, un regroupement créé par le gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet.

Le Québec a fait un pas de plus dans sa lutte contre les changements climatiques. Le premier ministre Charest a annoncé que la province se joignait à la Western Climate Initiative sur la réduction des gaz à effet de serre.

M. Charest en a fait l'annonce vendredi à l'Université Yale, au Connecticut, lors d'un colloque sur les changements climatiques réunissant plusieurs gouverneurs américains.

La Western Climate Initiative a été fondée par le gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger. Elle regroupe sept États américains et trois provinces canadiennes. Son but est de mettre en place et d'encadrer un marché commun pour l'échange des crédits d'émissions de GES, ce que l'on appelle les bourses du carbone, dont une doit s'établir à Montréal.

« Ma conviction, c'est que le nouveau gouvernement américain qui sera élu dans moins d'un an d'ici va rapidement bouger là-dessus je vois ça comme étant inévitable. Il faut se préparer », a indiqué Jean Charest.

« C'est une pièce qu'on ajoute, mais pour qu'on puisse avoir un système qui fonctionne efficacement, il faut un système canadien. Le Québec ne peut à lui seul mettre en place un système de permis échangeable. Il faut au moins que ce soit pancanadien et, idéalement, nord-américain », a-t-il ajouté.

Le premier ministre en a d'ailleurs profité pour dénoncer encore une fois l'attitude du gouvernement fédéral, qu'il accuse « de se traîner les pieds » dans le dossier de la lutte contre les changements climatiques.

Les propos de Jean Charest ont trouvé écho chez le gouverneur californien, qui a critiqué l'administration Bush pour son manque d'intérêt envers la préservation de l'environnement.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.