•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étendre dehors pour sauver la planète

Radio-Canada

Le gouvernement ontarien annule toutes les restrictions municipales pour limiter l'utilisation de cordes à linge, afin de réaliser des économies d'énergie et réduire la facture d'électricité des Ontariens.

L'Ontario annule toutes les restrictions municipales visant à limiter l'installation de cordes à linge. Elles pourront se multiplier sans entrave dans la province.

L'objectif de Queen's Park est d'augmenter la conservation d'énergie. Les sécheuses sont responsables d'environ 6 % de la consommation annuelle d'électricité des foyers ontariens.

Toronto Hydro va d'ailleurs distribuer 75 000 cordes à linge rétractables durant trois fins de semaine, à compter du 26 avril. La société souligne que les cordes à linge qu'elle distribuera permettront des économies qui équivalent à l'énergie consommée par 1900 résidences.

Les environnementalistes aux oiseaux

Keith Stewart, du Fonds mondial pour la nature, souligne que la corde à linge est une bonne vieille méthode simple et efficace qui ne pollue pas, ce qui est essentiel l'été, une saison pendant laquelle Toronto et le reste de la province baignent dans le smog. En Ontario, c'est l'été qui est la période de plus forte consommation d'électricité.

La mairesse d'Aurora, Phyllis Morris, qui est l'instigatrice de la campagne pour les cordes à linge, s'est aussi réjouie de l'annonce et a espéré que l'Ontario servira d'exemple au reste du Canada.

La mesure déplaît cependant à ceux qui estiment que les cordes à linge nuisent au paysage.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.