•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entente avec le Wisconsin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Hydro-Manitoba annonce un contrat avec l'État américain l'engageant à vendre 500 mégawatts d'énergie électrique dès 2018.

Après le Minnesota, le Manitoba vendra son électricité à un autre État américain, soit le Wisconsin. Hydro-Manitoba a annoncé jeudi une entente l'engageant à vendre 500 mégawatts d'énergie électrique dès 2018, et ce, sur une période de 15 ans. Le gouvernement évalue à 2 milliards de dollars cette vente d'électricité au Wisconsin.

Les ventes d'énergie électrique aux États-Unis continuent de s'accroître. La province estime qu'elles atteindront 5,5 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années.

Importants travaux d'infrastructures

Actuellement, le Manitoba ne produit pas assez d'électricité pour satisfaire à la demande américaine.

Le premier ministre Gary Doer a affirmé que les ventes d'électricité au Minnesota et au Wisconsin ne pourront avoir lieu sans la construction du barrage de Conawapa, de la ligne de transmission Bipole III ainsi que d'une autre ligne entre la station Riel et la frontière canado-américaine.

M. Doer a souligné que le processus pour y arriver sera long. Il s'est par ailleurs plaint du fait qu'il faille mettre quatre fois plus de temps pour obtenir des permis de construction de barrages et de lignes de transport d'électricité, que n'en exige la construction de centrales au charbon, par exemple.

Le premier ministre de la province a toutefois été clair quant au fait que le Manitoba ne lésinera pas sur les consultations de la Commission de protection de l'environnement et de la Régie des services publics, afin de faire avancer plus rapidement les projets.

Selon M. Doer, ce qui pourra accélérer le processus, c'est le consensus qui se formera dans la population manitobaine selon lequel pour assurer son avenir économique, la province a tout intérêt à vendre son énergie propre aux États-Unis.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.