•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvel institut de recherche

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une dizaine de chercheurs québécois lancent l'Institut de recherche sur le français en Amérique, un organisme indépendant qui analysera des études existantes et en publiera de nouvelles sur la situation du français.

Déçus de la controverse ayant entouré la publication d'études sur la situation du français au Québec, une dizaine de chercheurs universitaires ont décidé de lancer leur propre institut de recherche consacré à la question de la langue.

L'Institut de recherche sur le français en Amérique (IRFA) aura le mandat de diffuser et d'analyser les résultats d'études existantes sur le français, pour en faire ressortir des éléments essentiels ou qui sont passés inaperçus. Ils réaliseront aussi de nouvelles recherches.

Le démographe Marc Termote, de l'Université de Montréal, le mathématicien Charles Castonguay, de Gatineau, et le sociologue Simon Langlois, de l'Université Laval, sont quelques-uns des membres de l'IRFA. M. Langlois est un ancien président du comité de suivi de l'Office québécois de la langue française. En février dernier, il a remis sa démission en raison, dit-il, des exigences de la présidente de l'Office, France Boucher, en matière de confidentialité.

Les chercheurs de l'IRFA estiment qu'il fait un organisme indépendant des gouvernements et des partis politiques. Le nouvel institut lancera une campagne de financement et sollicitera des dons publics afin d'assurer son indépendance.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.