•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éteindre pour sauver la planète

Radio-Canada

Samedi, les citoyens du monde entier sont invités à poser un geste collectif contre les changements climatiques en éteignant les lumières pendant une heure.

Samedi prochain, les citoyens du monde sont invités à éteindre les lumières entre 20 h et 21 h, heure locale.

Coordonnée par le Fonds mondial pour la nature (WWF), l'Heure de la terre ou Earth Hour se déroule à l'échelle du globe. Il s'agit d'un mouvement de solidarité en faveur de gestes concrets pour lutter contre les changements climatiques.

Pour sa deuxième édition, l'événement prend de l'ampleur et 24 villes, dont Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver, représenteront le Canada.

Chicago, Copenhague, Tel Aviv et Manille seront également de la partie.

Quelques initiatives au pays

La brasserie Molson s'engage à éteindre toutes les lumières (non-essentielles) dans ses installations partout au Canada. Par la suite, la compagnie souhaite faire une campagne de sensibilisation auprès de ses employés via sa « semaine de l'efficacité énergétique », qui débutera le 28 avril prochain.

À Montréal, l'UQAM s'implique également pour l'occasion. L'enseigne UQAM du pavillon Président-Kennedy et le beffroi Saint-Jacques du pavillon Judith-Jasmin resteront dans le noir entre 20 h et 21 h.

L'université vient d'être intégrée au réseau écolectrique d'Hydro-Québec qui inclut les entreprises les plus performantes dans le domaine de l'efficacité énergétique.

Pour la première édition de l'Heure de la terre, le 31 mars 2007, 2,2 millions de personnes et 2100 entreprises de Sydney, en Australie, avaient accepté d'éteindre leurs lumières pendant une heure. Ce geste collectif a permis de réduire la consommation d'énergie de 10,2 % sur la durée de l'événement.

Avec les informations de Marketwire; Site de la Ville de Montréal; site officiel de l'heure de la terre

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.