•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bactéries multirésistantes et meurtrières

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Santé Canada estime que le staphylocoque doré résistant à la méthicilline, le SARM, une bactérie multirésistante très commune au sein de la population, a tué plus de 2300 Canadiens en 2006.

S'il faut en croire les extrapolations d'un programme de surveillance national publié, jeudi, par l'Agence de santé publique du Canada, le combat que mènent depuis des années les professionnels de la santé contre les bactéries multirésistantes n'est pas encore gagné.

En effet, il semblerait que la bactérie staphylocoque doré résistant à la méthicilline, le SARM, a causé la mort d'environ 2300 Canadiens en 2006, tout en générant des dépenses en soins de santé d'environ 200 à 250 millions de dollars.

Cette bactérie, qui peut causer des infections de la peau difficiles à traiter, des pneumonies potentiellement mortelles et des infections sanguines, a aussi été retrouvée chez près de 30 000 nouveaux patients, dont 11 700 présentaient de nouvelles infections.

Selon le docteur Andrew Simor, un infectiologue qui copréside le programme de surveillance fédéral, les conclusions du rapport publié jeudi contiennent une bonne et une mauvaise nouvelle.

« La bonne nouvelle est que nos taux demeurent plus faibles que ceux observés aux États-Unis et dans plusieurs autres pays. Mais la mauvaise, c'est que malgré tous nos efforts, nous n'arrivons pas encore à contrôler la propagation du SARM dans nos hôpitaux, où on observe une croissance régulière des taux, bien qu'elle soit plus lente que chez nos voisins du sud », explique le docteur Simor.

Le rapport indique aussi que les centres hospitaliers demeurent toujours la principale source d'infection au SARM, avec plus de 62 % des cas extrapolés.

Qu'est-ce que le SARM

Le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) est une infection bactérienne qui résiste aux antibiotiques de type méthicilline. Ce staphylocoque, parfois tout simplement appelé « staphylocoque doré » ou S. aureus, est une bactérie commune que l'on trouve généralement sur la peau de personnes en bonne santé. Si le staphylocoque doré pénètre dans le corps, il peut par contre causer des infections cutanées légères, telles que des furoncles ou des boutons, ou des infections graves, comme une pneumonie ou une bactériémie.

On utilise couramment la méthicilline pour traiter les infections dues au staphylocoque doré. Bien qu'elle soit très efficace dans le traitement de la plupart de ces infections, certaines souches de S. aureus ont développé une résistance à la méthicilline et ne meurent plus au contact de cet antibiotique, d'où l'expression Staphylococus aureus résistant à la méthicilline ou SARM. (Source : Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail)

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.