•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Antarctique se désintègre

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un pan de la banquise antarctique de la superficie de Terre-Neuve-et-Labrador s'est détaché du plateau Wilkins pendant que l'été tire à sa fin dans la région.

Les images satellites sont claires: le plateau de Wilkins, la plus grande banquise dans l'Antarctique, d'une superficie de 12 950 km2, commence à se désagréger plus rapidement que la normale.

Le décrochage d'un iceberg de 25,5 km de long sur 2,4 km de large aurait amorcé la désintégration d'un pan de glace de 414 km2 dans la région, une superficie comparable à la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Ce phénomène menace la stabilité du plateau vieux de plusieurs centaines d'années.

S'il est normal de voir les icebergs se détacher des banquises, c'est plutôt la fréquence à laquelle ces grandes superficies se décrochent qui inquiète les scientifiques. Un rythme anormalement élevé depuis quelques décennies, résultat du réchauffement climatique, selon les experts.

Si la tendance se maintient, les scientifiques croient que la fonte rapide des glaces pourrait contribuer à élever le niveau des océans de près de 1,40 mètre d'ici la fin du siècle. Quelque 13 000 km2 de glace de l'Antarctique ont déjà disparu depuis les 50 dernières années.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.