•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Invasion de lapins

Radio-Canada

Quelque 2000 petites bêtes sont en liberté dans la ville. Des bénévoles tentent de les attraper, afin de les déplacer loin de la ville.

Kelowna, en Colombie-Britannique, est aux prises avec une véritable invasion de lapins. Quelque 2000 petites bêtes ont pris d'assaut la ville. C'est un véritable fléau qui fait des ravages, car les lapins mangent et grugent tout ce qu'ils trouvent.

La plupart des lapins en liberté ont été achetés par des parents pour les donner à leurs enfants, bien souvent dans le temps de Pâques. Toutefois, après quelques mois, les jeunes s'en lassent et les abandonnent dans la ville.

Pour remédier à la situation, des bénévoles de The Responsible Animal Care Society (TRACS) tentent d'attraper les lapins afin de les stériliser et les déplacer loin de la ville sur un terrain clôturé.

Vives discussions au conseil municipal

Le sort des lapins a fait l'objet de discussions à la Ville. La conseillère municipale Carol Gran était en faveur de leur extermination.

Elle a cependant changé d'avis, car elle a été émue par des témoignages d'enfants qui ne comprenaient pas que l'on puisse tuer ces petites bêtes.

Si les résultats ne sont pas au rendez-vous, le conseil municipal n'exclut pas de changer de position.

Le temps presse, car une lapine peut avoir jusqu'à 200 petits tout au long de sa vie.