•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Atterrissage d'urgence

Radio-Canada

L'avion-ambulance du gouvernement du Québec dont le train d'atterrissage avant refusait de se déployer s'est finalement posé sur le nez, jeudi matin, à l'aéroport Jean-Lesage.

L'avion-ambulance du gouvernement du Québec s'est posé d'urgence tôt jeudi matin, à l'aéroport Jean-Lesage. Vers 6 h 15, le pilote a informé la tour de contrôle que le train d'atterrissage avant de l'avion refusait de se déployer.

Après quelques tentatives, le pilote a dû se résoudre à poser l'appareil, un Challenger 601, sur le nez. L'avion n'aurait pas subi de dommages majeurs.

Les membres d'équipage et les patients qui se trouvaient à bord n'ont pas été blessés. Trois patients, dont un bébé naissant, ont été transportés comme prévu vers des hôpitaux de Québec.

Le Challenger qui sert d'avion-ambulance a été acheté par le gouvernement en 1988.

Au début de l'année, le gouvernement a annoncé qu'il achetait deux Challenger 300 pour prendre la relève de l'appareil actuellement en fonction.

Le Challenger du gouvernement, qui compte plus de 33 000 heures de vol, fera l'objet d'une inspection. Pendant ce temps, c'est l'appareil du premier ministre qui sera utilisé pour faire le transport des malades dans les régions éloignées.