•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harvey au repos forcé

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alex Harvey compte bien retrouver toute sa forme après une opération réussie à la jambe gauche.

Le fondeur québécois Alex Harvey a subi une opération à la jambe gauche vendredi dernier pour corriger un problème d'irrigation sanguine.

Le jeune athlète de 19 ans s'est dit soulagé, mardi, que tout se soit bien déroulé et que le chemin soit libre pour qu'il recouvre une santé parfaite.

Depuis l'été dernier à l'entraînement, Harvey souffrait chaque fois qu'il tentait de repousser ses limites. « Des fois, je me disais crime, est-ce que c'est rendu que je suis moumoune? Est-ce que je ne suis plus capable d'endurer la douleur? »

« Je n'étais pas capable d'aller chercher vraiment 100 % de mes capacités parce que quand je décidais d'ouvrir la machine, la jambe voulait m'arracher. »

Une situation frustrante qui l'a privé d'une possible médaille d'or aux derniers Championnats du monde juniors en Italie. Malgré la douleur, le Québécois a récolté une médaille d'argent et deux 4es places.

« Moi il m'a surpris beaucoup, a dit son père Pierre, ancien athlète d'élite de la discipline. Surtout aux Championnats du monde. Je croyais un moment donné qu'il allait exploser parce que là, tu te dis, c'est là la plus grosse course de la saison et tu n'es pas à ta pleine capacité. C'est très frustrant pour un athlète. Il a réussi quand même à s'en tirer très bien. »

Le temps était donc opportun pour ce congé forcé, puisque Harvey, 19 ans, doit maintenant passer chez les seniors et il aura besoin d'une santé parfaite pour rivaliser avec les meilleurs au monde au cours des prochaines années.

(D'après un reportage de Jacinthe Taillon)

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.