•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des espèces de plus en plus complexes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les travaux de chercheurs canadiens et britanniques montrent que l'évolution de la vie est appelée à devenir de plus en plus complexe et très rarement l'inverse.

Les espèces évolueront vers des formes de plus en plus complexes, et rarement l'inverse, soutiennent des chercheurs canadiens et britanniques.

Pour établir cette première règle de l'évolution, des biologistes des universités de Waterloo et de Bath ont analysé l'évolution de la famille des crustacés au moyen du catalogue de fossiles regroupant des spécimens des 550 derniers millions d'années. Constat: il existe peu d'exemples dans lesquels des espèces ont évolué pour devenir plus simples dans leur structure biologique que leurs ancêtres.

Ils ont plutôt observé que la plupart des branches de crustacés avaient des structures et caractéristiques biologiques de plus en plus complexes.

Selon les chercheurs, cette constatation suggère qu'il existe un mécanisme qui force les changements évolutifs dans cette direction.

Si vous partez de l'animal dont l'organisme est le plus simple possible, il ne peut évoluer quasiment que dans une direction, à savoir devenir plus complexe.

Matthew Wills Université de Bath

Les auteurs de cette théorie estiment pourtant que les organismes atteignent, au cours de l'évolution, un degré de complexité où il est possible de revenir en arrière et de redevenir de nouveau plus simple.

Un chemin qui n'est pratiquement jamais emprunté.

Le plus étonnant est que quasiment aucune des familles de crustacé n'a fait marche arrière dans son évolution et presque toutes les branches sont devenues parallèlement plus complexes.

Auteurs

Des exceptions

Les quelques dérogations à cette règle sont des espèces de crustacés vivant en parasites ou dans des habitats isolés comme des grottes marines.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.