•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au chevet de l'économie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À l'avant-veille d'une possible baisse du taux directeur de la Fed, le secrétaire américain au Trésor, Henry Paulson, assure que l'administration Bush est prête à faire « ce qu'il faudra » pour assurer la stabilité du système financier.

Le secrétaire américain au Trésor, Henry Paulson, a déclaré que l'administration Bush est prête à faire « ce qu'il faudra » pour assurer la stabilité du système financier.

En entrevue dimanche matin sur la chaîne de télévision Fox, il a écarté le spectre d'une récession tout en estimant que l'économie continuerait à croître. En outre, il s'est voulu rassurant sur l'état de l'économie, des marchés et des grandes institutions financières de Wall Street.

Henry Paulson a toutefois reconnu que des risques persistent. Il a évoqué en particulier l'immobilier résidentiel, les turbulences sur les marchés financiers et le prix du pétrole.

Interrogé sur la chute ininterrompue du dollar, M. Paulson a répété qu'un dollar fort est dans l'intérêt des Américains.

Intervention

La Réserve fédérale américaine (Fed) a dû intervenir vendredi pour assurer que la banque d'investissement Bear Stearns dispose de suffisamment de liquidités. Pourtant, les autorités affirmaient qu'elles ne sauveraient pas les banques imprudentes. Or, une telle faillite aurait eu des conséquences désastreuses sur le milieu financier mondial.

Le marché s'attend à ce que d'autres banques se retrouvent dans la tourmente. D'ailleurs, cette semaine, quatre grandes banques d'affaires doivent dévoiler leurs résultats trimestriels.

De plus, selon un sondage mensuel du Wall Street Journal, publié vendredi, les économistes sont désormais nombreux à penser que les États-Unis sont en récession.

Nouvelle baisse du taux directeur

Les spécialistes se préparent à une nouvelle baisse massive du taux directeur de la Fed qu'elle a ramené à 3 % après plusieurs réductions spectaculaires.

La Fed réunira mardi prochain son comité de politique monétaire et pourrait annoncer une décision dans ce sens.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.