•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une présidente

Le collège électoral de l'institution financière choisit Monique Leroux pour succéder à Alban D'Amour. Elle sera la première femme à devenir présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins.

Pour la première fois de son histoire, c'est une femme qui accèdera au poste de présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins. Le collège électoral de l'institution financière a en effet choisi Monique Leroux pour succéder à Alban D'Amour.

C'est également la première fois qu'une institution financière d'importance sera dirigée par une femme au Canada.

Âgée de 53 ans, Monique Leroux l'a emporté devant sept autres candidats après six tours de scrutin. Depuis août 2004, elle était chef de la Direction financière du Mouvement des caisses Desjardins.

Elle est membre de plusieurs conseils d'administration, dont la Société des alcools du Québec, Fiera capital et HEC Montréal. Elle a aussi été présidente de l'Ordre des comptables agréés du Québec et gouverneure de l'Institut canadien des comptables agréés.

Dans sa présentation écrite au collège électoral, elle a notamment promis de réaliser « les adaptations organisationnelles nécessaires pour que les caisses soient toujours la force motrice du Mouvement ».

La période maximale durant laquelle une personne peut occuper le poste de président et chef de la direction est de huit ans, soit deux mandats consécutifs de quatre ans.

Sous le règne d'Alban D'Amours, l'actif de Desjardins a presque doublé, passant de 76 à 135 milliards de dollars. Le président sortant a aussi concrétisé une restructuration notamment en mettant sur pied une fédération unique des caisses.

Un collège électoral

Le collège électoral de Desjardins était réuni à huis clos depuis samedi matin dans un hôtel de Québec. Il est composé de 256 délégués et 251 d'entre eux étaient présents. Il s'agit des membres des conseils d'administration et des directeurs des caisses populaires. Ils proviennent de toutes les régions du Québec et de l'Ontario. Le président et chef de la direction sortant, Alban D'Amour, était aussi présent.

Avant l'établissement de ce processus électoral, qui se veut plus démocratique, c'est le conseil d'administration de Desjardins qui nommait le président. Le collège électoral rend ainsi le résultat plus difficile à prédire.

Monique Leroux occupera officiellement son nouveau poste après les assemblées annuelles du Mouvement des caisses Desjardins, qui auront lieu à Québec le 29 mars prochain.

Desjardins, qui compte près de 6 millions de membres, est le plus important employeur privé au Québec, avec un actif de 144 milliards de dollars.

Avec les informations de La Presse canadienne

Aucun thème sélectionné