•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'influence du Gulf Stream

Le courant océanique chaud, qui prend sa source entre la Floride et les Bahamas, étendrait son influence jusqu'aux couches les plus hautes de l'atmosphère.

Le Gulf Stream, le courant chaud de l'Atlantique, influerait sur l'atmosphère terrestre jusqu'aux plus hautes couches de l'atmosphère.

Une combinaison d'images satellitaires et d'analyses de chercheurs du Centre européen de prévisions météorologiques à moyen terme et de l'Université japonaise d'Hokkaido montre que le courant influence l'ensemble de la troposphère, qui s'étend de 8 à 15 km au-dessus du niveau de la mer.

Les travaux permettent de constater que le Gulf Stream est bordé par une bande étroite de précipitations au sein de laquelle les mouvements ascendants et la formation des nuages s'étendent jusque dans la troposphère supérieure.

Il est démontré depuis 1855 que ce courant océanique joue un rôle majeur dans la régulation des températures hivernales de l'ouest de l'Europe. En fait, il est responsable du climat européen particulièrement doux en hiver.

Il s'essouffle

De nombreuses recherches tendent à démontrer que le Gulf Stream devrait s'affaiblir à l'avenir en réponse au réchauffement climatique d'origine humaine.

Selon le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), les conséquences pour l'écosystème marin et la capacité des océans à absorber du CO2 seront grandes.

Toutefois, les effets d'un affaiblissement du courant sur les phénomènes atmosphériques sont mal connus.

Le détail de cette étude est publié dans la revue britannique Nature.

Le Gulf Stream permet à l'Europe occidentale de jouir d'un climat tempéré jusqu'à des latitudes très élevées. Sans lui, les hivers parisiens seraient probablement aussi froids que ceux du Québec.