•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Washington appelé à hausser le ton

Radio-Canada

Des élus américains demandent à la Maison-Blanche d'ajouter le Venezuela à la liste des pays soutenant le terrorisme en raison des liens supposés entre le régime Chavez et la guérilla colombienne des FARC.

Des élus républicains de Floride ont entrepris de convaincre l'administration Bush de hausser davantage le ton face au régime du président vénézuélien Hugo Chavez.

Ainsi, le représentant floridien Connie Mack a officiellement demandé, plus tôt cette semaine, au gouvernement américain de placer le Venezuela sur la liste des États accusés par Washington de financer le terrorisme.

Liste des États accusés par Washington de financer le terrorisme:

  • Corée du Nord
  • Cuba
  • Soudan
  • Syrie
  • Iran

Selon Connie Mack, il importe que « l'administration Bush agisse rapidement et fermement » pour empêcher le président Chavez de se servir « de sa vaste richesse pétrolière pour financer le terrorisme dans sa propre arrière-cour ».

Le représentant républicain base ses allégations sur des informations supposément retirées sur l'ordinateur de Raul Reyes, un chef rebelle tué le 1er mars.

Selon les autorités colombiennes, ces informations permettent de lier financièrement les Forces armées révolutionnaires de Colombie et M. Chavez. Ces accusations ont été niées par Caracas.

Certains analystes minimisent cependant la possibilité que le département d'État américain ajoute le Venezuela à sa liste noire, étant donné la dépendance pétrolière des Américains par rapport à ce pays d'Amérique du Sud.

Le Venezuela est, après le Canada, le Mexique et l'Arabie saoudite, le quatrième fournisseur de pétrole en importance des États-Unis.