•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La situation s'améliore

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le bilan routier en 2007 au Québec est le meilleur depuis 60 ans. Au cours de la dernière année, 608 personnes ont perdu la vie sur les routes, une diminution de 16 % par rapport à l'année précédente.

Le bilan routier au Québec en 2007 est le meilleur depuis 60 ans. Au cours de la dernière année, 608 personnes ont perdu la vie sur les routes de la province, une diminution de 16 %. Il y a donc eu 113 morts de moins l'an dernier sur les routes du Québec par rapport à l'année précédente.

Le nombre de blessés graves, lui, a diminué de 23 %, à 2866. Il s'agit d'une diminution de 1 % comparativement à l'année précédente. C'est la première fois que le nombre de blessés graves passe sous la barre des 3000 depuis que le Québec tient ces statistiques.

La vitesse et l'alcool demeurent les principales causes d'accidents au Québec.

La ministre des Transports, Julie Boulet, a présenté le bilan routier, lundi après-midi, à Québec.

« Les dernières années ont été marquées par des bilans routiers montrant des statistiques alarmantes quant aux décès sur nos routes », a-t-elle dit.

Mme Boulet a indiqué que des mesures avaient été prises pour diminuer le nombre d'accidents. « La sécurité routière exige qu'on intervienne sur trois fronts: la sensibilisation, la législation et le contrôle ».

Ainsi, les corps policiers se sont dotés de plans d'action pour contrôler davantage les routes, le gouvernement a adopté des mesures plus sévères pour contrer l'alcool au volant et la vitesse, et il poursuit sa campagne de sensibilisation.

On évalue aussi que si tous les occupants des véhicules avaient porté leur ceinture de sécurité l'an dernier, il y aurait eu 65 victimes de moins.

Selon le ministère des Transports, 2007, désignée année de la sécurité routière, aura donc marqué un tournant dans l'attitude des usagers de la route en ce qui a trait à leur comportement. Surtout que 80 % des accidents de la route sont liés au comportement. À compter du 1er avril d'ailleurs, l'utilisation du téléphone cellulaire au volant sera interdite sur les routes du Québec.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.