•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous en voulez encore?

Radio-Canada

Un cocktail de précipitations traverse l'Ontario, le Québec et les provinces de l'Atlantique. Les routes sont souvent glissantes, des écoles sont fermées, des vols retardés ou annulés et les vents et des branches brisées provoquent des pannes d'électricité.

Le mauvais temps a frappé l'Ontario, le Québec et les Maritimes, où les précipitations de neige, de grésil ou encore de pluie verglaçante ont transformé l'heure de pointe matinale en véritable cauchemar dans certains secteurs.

En moyenne, on attend plus de 25 centimètres d'accumulation de neige et de grésil dans les différentes régions.

Québec

Les vents et les branches brisées ont provoqué de nombreuses pannes d'électricité en matinée mercredi. Le service a toutefois rapidement été rétabli dans l'ensemble du réseau montréalais. Seulement une centaine de pannes subsistaient dans l'ensemble du territoire de Montréal, Laurentides et Lanaudière.

Quelque 3000 clients étaient toujours sans électricité à midi mercredi dans l'ensemble de la province, mais la majorité se trouvait dans la région de Québec.

Dans la grande région de Montréal, la situation s'améliore progressivement. Il y a des accumulations de neige, mais la visibilité est de bonne à passable. Il y a toutefois eu plusieurs sorties de route majeures. Plusieurs vols ont aussi été annulés ou retardés, tandis que des écoles ont été fermées pour la journée.

Dans la région de Québec aussi, on compte plusieurs sorties de route, et de nombreux vols ont été annulés ou retardés. Des compagnies d'autobus ont aussi retardé des départs en raison de la mauvaise visibilité sur l'autoroute 40.

On prévoit que dans certains endroits de la région, les accumulations atteindront quelque 35 centimètres.

Les Québécois espèrent que les précipitations de neige atteindront les 400 centimètres pour la saison, soulignant ainsi le caractère nordique de la ville pour son 400e anniversaire.

Ontario

En Ontario, où la neige tombe toujours, on croit que certains records de précipitation seront atteints. À Toronto, le record de précipitation remonte à 1937-1938, alors que 207 centimètres de neige étaient tombés.

À 8 h 30, on dénombrait 200 accidents de route dans la province, dont un accident de train à l'ouest de Toronto.

Plusieurs vols ont aussi été annulés ou retardés aux aéroports de Toronto et d'Ottawa.

Atlantique

Les provinces de l'Atlantique n'auront pas été épargnées. En raison de la pluie verglaçante, on compte de nombreuses sorties de route et des vols ont aussi été retardés ou annulés.

L'hiver aura d'ailleurs été long pour les résidents du nord du Nouveau-Brunswick, et de Bathurst où Environnement Canada affirme que la quantité totale de neige tombée dans cette communauté cet hiver a atteint 375 centimètres.

Plusieurs commissions scolaires ont aussi décidé de fermer les écoles pour la journée. Des autobus ont même dû ramener des enfants à la maison en raison des prévisions météorologiques.

Comme ailleurs, ces provinces auront subi un cocktail de précipitations. Après la neige, c'est la pluie verglaçante mêlée de grésil et ensuite la pluie.

Jeudi, on prévoit du soleil.