•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vente est envisagée

Radio-Canada

L'équipe Super Aguri ne veut pas dire qu'elle manque cruellement d'argent, mais elle invite tout investisseur sérieux à se manifester.

Super Aguri veut dédramatiser la situation.

Si l'équipe japonaise n'a pas participé aux derniers essais de Barcelone, ce n'est pas en raison d'un manque de budget.

« Nous n'avons pas reçu à temps certaines pièces, a expliqué Fumio Akita, copropriétaire de l'équipe, à l'agence Reuters. Nous sommes toujours à la dernière minute pour le début de saison.

« C'était très serré l'an dernier, et c'est la même chose cette année. Mais nous serons à Melbourne. Ça ne nous inquiète pas », ajoute-t-il.

Le patron de l'équipe Aguri Suzuki est toujours à la recherche d'investisseurs pour gonfler le budget de la saison 2008.

« Il y a des discussions, et on m'a dit qu'il y a trois investisseurs intéressés, précise M. Akita. Nous devons assurer l'avenir de l'équipe. »

L'entreprise indienne Spice Group souhaiterait investir dans Super Aguri, au point qu'on ne dément pas une prise de contrôle.

« Ce pourrait être à 100 %. Mais, idéalement, nous aimerions des commanditaires qui nous aideraient à continuer notre travail et à consolider l'équipe. Mais tout dépend des conditions. Si Super Aguri disparaît, peut-être que Honda ne voudra plus fournir ses moteurs », a conclu Fumio Akita.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.