•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Renouveau sherbrookois entre en scène

Radio-Canada

Les conseillers Diane Delisle, Robert Pouliot et Bernard Sévigny figurent parmi les fondateurs du parti, qui doit encore recevoir l'autorisation du Directeur général des élections.

Un nouveau parti politique, le Renouveau sherbrookois, fera bientôt son apparition à l'hôtel de ville de Sherbrooke. Trois conseillers actuels, Diane Delisle, Robert Pouliot et Bernard Sévigny, figurent parmi les fondateurs du parti, qui attend toujours l'autorisation formelle du Directeur général des élections.

Selon le chef intérimaire du Renouveau sherbrookois, Bernard Sévigny, la démocratie passe par les partis politiques. « On veut instaurer du changement, c'est clair, et les choses ne se feront plus de la même façon. »

L'ex-candidat adéquiste Marc Carrier figure également parmi les fondateurs de la nouvelle formation politique. « Les gens sont insatisfaits de la façon dont ça se passe la politique en ce moment à Sherbrooke. Tout est fermé, les informations sont toujours cachées. Il n'y a rien d'accessible et quand on apprend les dossiers, ils sont votés au conseil de ville et c'est fini », déplore-t-il.

La conseillère Diane Delisle considère également que la création d'un nouveau parti politique est devenue nécessaire. « Je partage cette idée que les Sherbrookois ont tout à gagner d'avoir un nouveau parti qui soit une option différente. »

Le Renouveau sherbrookois compterait déjà plus d'une centaine de membres. Le parti prévoit tenir son congrès de fondation au cours des prochains mois.

Aucun thème sélectionné