•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministère de la Culture perplexe

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère de la Culture réfute les principales raisons invoquées par le Théâtre du Saguenay pour expliquer les dépassements de coûts de la rénovation de l'auditorium Dufour.

Le ministère de la Culture réfute les principales raisons invoquées par le Théâtre du Saguenay pour expliquer pourquoi les rénovations de l'auditorium Dufour, de l'arrondissement Chicoutimi, à Saguenay, coûteront 12 millions plutôt que 7.

Le directeur régional du ministère de la Culture, Michel Bonneau, déclare d'abord qu'il est faux de dire que les premiers estimés étaient basés sur de vieilles études. Il affirme que l'étude initiale soumise au ministère était de 4,8 millions, mais qu'une nouvelle évaluation avait toutefois été demandée en 2007. « On a demandé à l'organisme de mettre le dossier à jour en février 2007. Ce que le promoteur a fait, pour un coût de projet cette fois de 7,2 millions », indique M. Bonneau.

M. Bonneau affirme également que le ministère a toujours exigé un cahier de construction détaillant les travaux prévus. Selon le Théâtre du Saguenay cependant, cette nouvelle exigence aurait contribué à gonfler la facture.

Le ministère de la Culture, qui avait donné un accord de principe à une subvention de 3,2 millions de dollars, attend les explications du promoteur avant d'accepter d'augmenter sa contribution.

Le projet sera tout de même réalisé

Malgré les dépassements de coût annoncés par le Théâtre du Saguenay, le directeur général de l'organisme, Robert Hakim, ne semble pas douter qu'il arrivera à trouver le financement nécessaire aux travaux. « Le ministère de la Culture devrait mettre environ 6 millions. On ajoute à cela les 2,7 millions de Ville de Saguenay. Patrimoine Canada, on va leur demander d'aller jusqu'à 15 % du montant de 12 millions », dit-il.

Quant à l'affirmation du maire de Saguenay, Jean Tremblay, qui déclarait cette semaine que la Ville n'avait pas l'intention d'accorder un sou de plus au projet que ce qui est déjà promis, Robert Hakim l'accueille avec philosophie. « Je dois dire que la Ville probablement en mettait trop sur les premiers estimés et que maintenant, ils vont mettre ce qui est la norme au Québec, entre 20 % et 25 % », indique-t-il.

Le nouvel auditorium pourrait ouvrir à l'automne 2010.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.